Bulletin de janvier 2018

popularité : 50%

« Je souhaite une Église qui se fasse toujours et de plus en plus proche des enfants, des jeunes et des adultes atteints par la maladie, la précarité, l’exclusion, l’exil et qui rappelle sans cesse ‘Qu’as-tu fait de ton frère ?’. Je souhaite une Église qui révèle au monde que le Dieu de Jésus Christ, c’est le Dieu d’amour et de miséricorde, de bonté et de tendresse. » (Louis-Marie)

« Je souhaite pour 2018 que le Diocèse accueille un nouvel Évêque qui sache rassembler et écouter les chrétiens de Vendée. » (Ludovic)

« Je souhaite pour mon Église d’aller à la rencontre des cœurs, pour y semer des graines de paix, de solidarité, et de respect des différences. Je souhaite que mon Église soit une entraîneuse de bonheur. » (Marijo)

« Je souhaite passer une grande journée de Noël avec ma famille, pour nouer de grands liens qui dureront toujours et je souhaite répandre le bonheur partout autour de moi pour toute la prochaine année. » (Marie)

« Que nos coeurs gardent la paix et la joie de Noël, tout au long de l’année 2018, pour que nos ténèbres voient l’Etoile de l’Espérance. » (Hélène) « Notre Église a besoin de bénévoles au service des autres. Que l’arrivée de notre nouvel évêque suscite de nouvelles vocations. » (Mado)

« Je souhaite que notre Église, notre paroisse s’ouvre, s’aère, s’émancipe de ses craintes anciennes, de son histoire, pour que chacun puisse y trouver une étincelle de joie, une raison d’espérer et de croire, une chance pour demain, en tenant compte du quotidien de chacun. L’éternité de l’Évangile s’écrit au présent. » (Claude)


« Je souhaite que l’Église soit ouverte sur toutes les religions et sur toutes les différences en général. » (Léonie)

« Je souhaite que le message de partage, d’amour du Christ, permette aux religions de s’unir pour mieux véhiculer la paix. Je souhaite que notre paroisse se montre suffisamment dynamique et ancrée dans la vie quotidienne pour qu’elle permette aux jeunes de s’y sentir bien sans avoir peur ni de l’engagement ni du regard des autres ». (Hélène)

« Pour moi, l’important, c’est plus d’amour entre les hommes ; si on ne se respecte pas, même quand on est différents, il n’y a pas d’amour ». « Que les guerres s’arrêtent, que la paix règne, plus d’attentats ! » « Que l’on m’éclaire sur Dieu, que j’apprenne à le connaître davantage et c’est important aussi pour moi de connaître les autres religions. » « Le bonheur pour moi, c’est la famille, aimer et être aimé. » « Que Jésus nous ressuscite, qu’il fasse la paix. » « Je souhaite la confiance avec ceux que l’on croise, au collège et ailleurs. » (Priscille, Claire, Mathis, Sacha, Maxence, Albin, Mathéo : groupe de caté 6ème)

« Nous souhaitons une Église vivante, joyeuse, ouverte et tolérante à toutes les sensibilités. Nous formulons le vœu de voir vivre une Église capable de recevoir, écouter et manifester une bienveillance. » (Les enseignants d’une école)

« Je souhaiterais voir et avoir une Église et une communauté véritablement capables de toucher les personnes. C’est-à-dire une Église qui sait utiliser des mots qui parlent aujourd’hui. » (Mathieu)

« Nous souhaitons une Église moderne et dynamique qui puisse nous accompagner et nous rejoindre dans ce que nous vivons aujourd’hui dans l’action et dans l’engagement. » (Des collégiens et lycéens)

« J’espère que le synode des jeunes 2018 apporte aux jeunes cet élan et leur permette de s’investir davantage au sein de notre Église paroissiale. Tout comme le pape qui souhaite faire raisonner le cri de la jeunesse au cœur de l’Église. » (Claude)

« J’accompagne des collégiens en catéchèse, à l’aumônerie, sur des temps d’animation et sur les espaces de vie. Mon souhait est de les accompagner au mieux, de les aider à grandir dans la foi chrétienne, la charité et l’espérance. Je souhaite que chacun d’entre eux soit attentif à l’autre et s’émerveille de chaque jour et de chaque rencontre. » (Valérie)

14 janvier : JOURNÉE MONDIALE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ

« Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants et les réfugiés »

Chers frères et soeurs,

« L’immigré qui réside avec vous sera parmi vous comme un compatriote, et tu l’aimeras comme toi-même, car vous-mêmes avez été immigrés au pays d’Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu. » (Lv 19, 34)

Durant les premières années de mon pontificat, j’ai exprimé à maintes reprises une préoccupation spéciale concernant la triste situation de nombreux migrants et réfugiés qui fuient les guerres, les persécutions, les catastrophes naturelles et la pauvreté. Il s’agit sans doute d’un « signe des temps » que j’ai essayé de lire, en invoquant la lumière de l’Esprit Saint. Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus Christ, qui s’identifie à l’étranger de toute époque accueilli ou rejeté. Accueillir signifie avant tout offrir aux migrants et aux réfugiés de plus grandes possibilités d’entrée sûre et légale dans les pays de destination. Protéger, se décline en toute une série d’actions pour la défense des droits et de la dignité des migrants ainsi que des réfugiés. Promouvoir veut dire essentiellement oeuvrer afin que tous les migrants et les réfugiés ainsi que les communautés qui les accueillent soient mis en condition de se réaliser en tant que personnes dans toutes les dimensions qui composent l’humanité voulue par le Créateur. Le dernier verbe, intégrer, se place sur le plan des opportunités d’enrichissement interculturel général du fait de la présence de migrants et de réfugiés. L’intégration n’est pas « une assimilation, qui conduit à supprimer ou à oublier sa propre identité culturelle. Le contact avec l’autre amène plutôt à en découvrir le ‘‘secret’’, à s’ouvrir à lui pour en accueillir les aspects valables et contribuer ainsi à une plus grande connaissance de chacun. Il s’agit d’un processus de longue haleine qui vise à former des sociétés et des cultures, en les rendant toujours davantage un reflet des dons multiformes de Dieu aux hommes. » Marie, la Mèrede Dieu a fait elle-même l’expérience de la dureté de l’exil (cf. Mt 2, 13-15) ; elle a suivi avec amour l’itinéraire de son Fils jusqu’au Calvaire et maintenant elle partage éternellement sa gloire. Confions à sa maternelle intercession les espérances de tous les migrants et réfugiés du monde et les aspirations des communautés qui les accueillent, afin que, selon le plus grand commandement de Dieu, nous apprenions tous à aimer l’autre, l’étranger, comme nous-mêmes.

Pape FRANCOIS

ONCTION DES MALADES

Le sacrement des malades est proposé et va continuer de l’être dans les prochaines semaines dans les « Ehpad » et « Maisons de retraite » du doyenné. C’est toujours un moment fort pour les personnes qui demandent à recevoir l’onction, accompagnées ou non par leur famille. Comme à chaque célébration, mais sûrement encore plus dans cette célébration particulière, les équipes de bénévoles se révèlent précieuses.

BRIGITTE ET JEAN-PAUL ARTAUD

Le vendredi 24 novembre, en l’église des Essarts, une centaine de personnes ont assisté à la veillée chansons/reportage de Brigitte et Jean-Paul sur le thème « Dis-moi ton essentiel ».

HOSPITALITÉ VENDÉENNE DU DOYENNÉ

Le dimanche 19 novembre 250 personnes ont assisté au concert donné par « 4 voix en musique » et la chorale « A not’bon choeur du Boupère » à l’invitation de l’Hospitalité Vendéenne du doyenné. Rappelons que 600 bénévoles actifs accompagnent les personnes malades et handicapées au pèlerinage diocésain de Lourdes.

LA JOIE DE NOËL

Beaucoup d’enfants et d’adultes ont rempli la salle du Sully de Chantonnay le 9 décembre pour cette veillée de Noël animée par le groupe « Sansàsion ». Musiques et chansons qui ont voulu nous dire Noël et l’Amour de Dieu. Les enfants, avec Guylain, Mathilde et Nicolas ont pris leur part avec deux chansons.

ANIMATIONS DE LA MESSE DES ENFANTS

Chaque premier dimanche du mois, de septembre à mai, les enfants de la paroisse Sainte Croix-des-Essarts sont accueillis de manière particulière. Ils se retrouvent, autour d’animateurs, pour un temps de réflexion adapté à leur âge ; ensuite, ils reviennent à l’église au moment du Notre Père.

Prendre le temps de

réfléchir sur « la journée du Migrant et du Réfugié » Qu’est-ce que la journée Mondiale du Migrant et du Réfugié ? La Journée mondiale du Migrant et du Réfugié est une journée demandée par le pape François. Elle a lieu chaque année pour faire connaître la situation des personnes migrantes et réfugiées. Vous connaissez peut-être des personnes qui ont dû quitter leur pays à cause de la guerre, parce qu’elles y étaient menacées ou encore parce que le climat (les températures, la sécheresse, la famine) ne leur permettait plus d’y vivre ?

Accueillir, ça veut dire quoi ? Accueillir, c’est recevoir une personne, lui souhaiter la bienvenue, se réjouir de sa venue. Parfois, nous pouvons être méfiants face à un étranger, quelqu’un qui n’est pas comme nous, qui n’a pas les mêmes habitudes, la même façon de vivre. Mais le pape François nous appelle à ouvrir grands nos bras et notre cœur aux personnes qui arrivent dans notre pays et à ne pas avoir peur. Ils ont parfois vécu des choses très compliquées, alors juste un bonjour, un sourire, un jeu ensemble… peuvent réconforter et donner envie de plus apprendre à se connaître. Florilège de vœux avec la 1ère page de ce bulletin de janvier ; souhaits pour notre Église, diocésaine notamment, en ce moment particulier pendant lequel nous attendons un évêque ; quatre verbes proposés par le pape François nous invitant à vivre l’Évangile en actes avec nos frères et sœurs migrants et réfugiés : « accueillir – protéger – promouvoir – intégrer ». Que tout cela puisse nous rejoindre, nous donnant force et courage, la volonté d’œuvrer ensemble pour un monde toujours plus beau et fraternel. Bonne et heureuse année à tous.

Jean-Marie Bounolleau




Si vous souhaitez donner des intentions de messes pour le prochain bulletin, veuillez le faire au plus tard le dimanche 14 janvier 2018. A noter : le calendrier des messes est régulier, pensez à bien vérifier vos dates avant de déposer votre demande. Sinon elle sera reportée au mois suivant ou à une autre célébration de la paroisse

Le bulletin : Avec le mois de janvier, démarre l’abonnement au bulletin 2018. Si vous voulez continuer à le recevoir, pensez à vous réabonner avant le 15 janvier.

CALENDRIER DES ÉQUIPES LITURGIQUES

Messe 14/01/2018 Préparation le 3/01/18 Équipe 6 Bournezeau

 Messe 21/01/2018 Préparation le 10/01 Équipe 1 Chantonnay

 Messe 28/01/2018 Préparation le 17/01 Équipe 2 Chantonnay

 Messe 04/02/2018 Préparation le 24/01 Équipe 3 Chantonnay

 Messe 11/02/2018 Préparation le 31/01 Équipe 4 Bournezeau

 Messe 18/02/2018 Préparation le 07/02 Équipe 5 Chantonnay

 Messe 25/02/2018 Préparation le 14/02 Équipe 6 Chantonnay

 Messe 04/03/2018 Préparation le 21/02 Équipe 1 Chantonnay

ÇA BOUGE À L’ESPACE SAINT VINCENT DE PAUL

À l’Espace Saint Vincent de Paul, place Jeanne d’Arc, une dernière tranche de travaux se termine, avec la destruction des anciens locaux du Secours Catholique (anciennement la bibliothèque), devenus vétustes. Rénové il y a un an, le nouveau local du Secours Catholique est désormais totalement opérationnel. Il est à la disposition des bénévoles et des personnes accueillies, en particulier pour :

- L’accueil, l’écoute et l’accompagnement, avec trois bureaux qui permettent de garantir la confidentialité

- Les cours de français, destinés aux adultes et aux enfants étrangers. La connaissance de la langue est impérative pour pouvoir s’intégrer. Une vingtaine d’élèves sont accueillis chaque semaine par une douzaine de bénévoles

- La convivialité, dont l’équipe se réunit tous les jeudis après-midi. Chacun peut librement participer

- Les inscriptions pour l’aide alimentaire (tous les mois)

- Les diverses réunions de travail de l’équipe, ainsi que les activités administratives

Les autres activités sont transférées à l’autre local du Secours Catholique, situé au 7bis rue Rochereau, à Chantonnay :

- L’espace vêtements : dépôt des dons le jeudi après-midi (vêtements et chaussures en bon état), et vente le vendredi après-midi

- L’aide alimentaire (distribution)

- La permanence d ‘accueil, le vendredi après-midi Téléphone : 02 51 48 53 46 N° d’urgence : 06 86 60 90 61 L’équipe d’animation du Secours Catholique

Vœux :

- Dimanche 14 janvier à St Mars des Prés après la messe de 9H30, la Communauté Chrétienne de Proximité de St Mars et de Sigournais reconnaîtra la nouvelle équipe et offrira ses vœux par la même occasion.

- Dimanche 14 janvier à Bournezeau après la célébration de 10 h30 pour la communauté de Bournezeau et St Vincent Puymaufrais

- Dimanche 21 janvier à St Hilaire après la messe de 9h30 pour la communauté de Chantonnay, Puybelliard, St Philbert, St Hilaire

- Samedi 3 février 2018 : concert en l’église de Bournezeau à 15h au profit du centre de recherche sur la maladie de Parkinson

Réunions

Réunion du Conseil Économique de la paroisse, le jeudi 25 janvier

Réunion des équipes pastorales du doyenné, le mardi 30 janvier

Confirmation :

Le 4 février 2018, 38 jeunes du doyenné vont recevoir le sacrement de la confirmation. Depuis octobre 2016 où ils se sont mis en chemin, progressivement, les jeunes s’identifient comme chrétiens. Les différentes rencontres d’équipes, les temps forts, les célébrations, leur ont permis de mettre des mots sur ce qu’ils ressentent, sur ce qu’ils vivent au quotidien. Un des derniers moments marquants, la rencontre avec le représentant de l’évêque, à l’évêché. Le Père Dominique LUBOT, leur disant « Être heureux de leur démarche… J’espère que vous la faites avec tout votre cœur… » rajoutant « Si vous ne prenez pas votre place en Église, vous manquerez… ».

Ce samedi 9 décembre, les confirmands, accompagnés des parents, des animateurs, des tuteurs, ont reçu le pardon de Dieu. Avant la célébration du 4 février, une rencontre avec les parents, aura lieu le : Mercredi 10 janvier 2018 à 20 H 30 – Espace St Vincent de Paul à Chantonnay.