Bulletin de février 2018

popularité : 18%

Montre-moi ton visage !

C’est le thème du dimanche de la santé qui aura lieu le 11 février prochain. Le visage « parle », le visage est le lieu de la communication immédiate, ce par quoi, chacun entre en relation avant même d’avoir prononcé un mot.

Visage qui attire ou repousse. Visage marqué de souffrance ou de détresse. Visage paisible ou torturé. N’espérons pas découvrir le visage de Seigneur sans prendre soin les uns des autres.

Visage déformé par la maladie ou le handicap, et dont nous nous détournons parfois… Visage de celui que nous jugeons au premier regard parce que « sa tête ne nous revient pas ».

Montre-moi ton visage… Montrer son visage, ce visage qui parle plus que les mots parfois. Autrement dit, prendre le risque de se rendre vulnérable, laisser voir ce que l’on a d’unique… et permettre que la rencontre ait lieu, que l’essentiel se joue… ou ne se joue pas si les préjugés sont trop lourds.

Multitude de visages d’hommes, de femmes, d’enfants, et chaque visage rencontré, contemplé, nous délivre une parole, nous livre une part de mystère. Vous vous rappelez ce refrain qui a beaucoup été chanté : Je cherche le visage, le visage du Seigneur. Je cherche son image tout au fond de vos cœurs.

N’espérons pas découvrir le visage du Seigneur sans prendre soin les uns des autres, à commencer par les plus souffrants, les plus fragiles d’entre nous, car le seul visage de Dieu est le visage de l’Homme… Il nous reste à regarder autour de nous.

Dieu notre Père, Jésus le Christ nous a dévoilé ton visage,
visage d’amour et de tendresse, de douceur et de miséricorde.
Visage défiguré, torturé, humilié.
En le contemplant, c’est Toi que nous découvrons.
Aujourd’hui Tu te donnes à voir dans les visages
de ceux que Tu mets sur nos routes.
Visages rieurs et souriants, fatigués par le temps
abîmés par la maladie, désespérés par la vie.
Donne-nous
de savoir Te reconnaître
Et donne-nous ta tendresse
pour les rencontrer vraiment.

Regarde-moi, prends le temps
d’entrer en relation avec moi

Je m’appelle Maria-Lucia, je suis mariée, maman de quatre enfants et j’ai 47 ans. Depuis que je suis venue au monde j’ai vécu des choses difficiles. Je suis née en France, mais jusqu’à l’âge de 16 ans j’ai été élevée par mes grands-parents au Portugal.
C’était une vie très dure : dès l’âge de 8 ou 9 ans je devais travailler avec eux dans les champs, aller chercher du bois, chercher de l’eau, etc. Ce qui fait que, même si je suis allée à l’école, je n’ai pas eu une scolarité normale et je n’ai pas été soignée comme il aurait fallu. Toute petite j’avais de graves problèmes d’audition, j’étais sourde, et je ne voyais que très peu. C’est à l’âge de dix-neuf ans, alors que j’étais en France que, greffe après greffe, j’ai enfin pu entendre normalement, mais cela n’a pas été la même chose pour la vue. A la suite d’un accident j’ai perdu totalement la vue de l’œil droit, il me reste 0,04 dixième à l’œil gauche, je vois la lumière du jour mais je sais que je vais vers une cécité totale. Pour le moment, même avec de très grandes difficultés, je vis à peu près comme tout le monde.

Nous les personnes malades, handicapées, nous n’avons pas demandé à être comme nous sommes. Nous avons chacun un visage, un corps. Certains sont différents parce qu’ils ont subi une maladie, un accident, une malformation. Il ne faut pas oublier que toutes les personnes ont un cœur qui a le droit d’avoir la paix, la joie, le bonheur ; tout ce qui est beau et bon, mais pas du dédain, pas de la haine, pas de l’indifférence.

Quelquefois les gens n’osent pas parler ou nous regarder. Il y a des regards, des expressions, des reculs, des gestes pour signifier que nous ne sommes pas comme eux. Ce sont des attitudes qui nous blessent, nous humilient, alors que nous, notre handicap - physique ou mental -, nous le vivons chaque jour et nous avançons tout de même avec lui. Et l’indifférence, le fait de « n’être pas vu » est aussi une grande douleur.
Il faut savoir qu’une personne handicapée peut avoir peur, et qu’il lui faut toujours accepter l’aide de l’autre.
Que nous soyons handicapé ou pas, et d’ailleurs personne « n’est parfait », nous devons toujours aimer l’autre, l’aider comme c’est écrit dans l’Evangile « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». Je ne peux pas aider physiquement, je n’ai pas les yeux pour le faire, mais j’ai un cœur qui est bon, positif et je peux le faire moralement, spirituelle-ment, par la pensée, par la prière, parce que dans chaque personne je vois le côté positif, jamais le négatif ; c’est d’ailleurs ce qui me permet d’avancer dans la vie.
Dès ma petite enfance j’avais la foi, je priais beaucoup et j’espérais m’en sortir ; c’est d’ailleurs ce qui est arrivé miraculeusement au cours des quatre accidents et opérations subis au long des années.
Il y a des jours où la vie me semble trop dure, mais grâce à ma foi en Dieu, en l’assurance de son amour, j’avance quand même chaque jour et je l’en remercie.
Maria-Lucia Casanova

Vie des paroisses

INSTALLATION DE LA CRECHE
Cette année, à Sigournais les élèves de la classe de CE, ont installé la crèche de l’église de Sigournais. Chacun avait apporté un petit quelque chose pour la réalisation. Les décorations du sapin ont été entièrement fabriquées par les enfants.
Les enfants sont fiers de leur crèche (et de leur sapin). Ils seront contents de raconter à leurs copains ce bon moment passé tous ensemble !

MESSES en STRUCTURES D’ACCUEIL
Le dimanche de la santé du 11 février nous fait penser à toutes celles et ceux qui vivent dans les EHPAD, Maisons de retraite ou MARPA. L’Assemblée à Chantonnay, Les Humeaux à Bournezeau, la MARPA à Mouchamps, Le Tail Fleuri à Saint Germain-de-Prinçay, Les Erables à Saint-Prouant, Saint Vincent-de-Paul aux Essarts, Sainte- Agathe à Saint Martin-des-Noyers, La Maison des Grands’Parents à Sainte-Cécile, la MARPA à Sainte-Florence. Nombreuses sont les bénévoles qui sont présentes aux célébrations et permettent ainsi aux résidents d’y participer.
Sans oublier les personnes qui visitent les malades et les personnes seules ; ceux et celles qui chaque semaine portent la communion. C’est la mission du SEM (Service Evangélique des Malades).

VEILLEE de NOEL à Saint-Germain-de-Prinçay
« Seigneur tu fais merveille aujourd’hui c’est Noël » : c’est Noël chez nous en France, mais c’est aussi Noël partout dans le monde en Asie, en Afrique, aux Amériques, en Océanie, en Europe. Les jeunes et les enfants se sont investis pour le montrer en apportant des globes signifiant tous les continents.

DIMANCHE des MIGRANTS et REFUGIES
Le 14 janvier c’était le « dimanche des migrants et réfugiés ». A l’église de Chantonnay plusieurs d’entre eux avaient répondu à l’invitation. Théodore, jeune camerounais a donné un témoignage assez poignant de son départ à 14 ans de son pays natal et son arrivée en France. Cette journée a permis à l’assemblée de mieux prendre conscience et de vivre ces paroles de Jésus : « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli … »

REUNION de PREPARATION au MARIAGE
Sur notre doyenné 40 couples se préparent au sacrement de mariage pour 2018. Le samedi 13 janvier de 16h à 22h30 à la salle paroissiale des Essarts, une vingtaine de couples a pris le temps de réfléchir, de partager et de prier en regardant cet engagement qu’ils vont prendre, rencontre animée par l’équipe mariage du doyenné. La même démarche a eu lieu le samedi 20 janvier à Chantonnay.

Prendre le temps de

de me laisser interpeller par : « Montre-moi ton visage » !

Dans ma vie de tous les jours, l’expression « Montre-moi ton visage » ne signifie-t-elle pas oser croiser le regard du SDF qui tend la main dans la rue ou au carrefour ? Ne signifie-t-elle pas oser approcher le grand malade auquel on ne sait quoi dire ? Ne signifie-t-elle pas oser s’asseoir quelques minutes auprès d’une personne âgée dont les propos sont devenus incohérents ?

Aller à la rencontre de l’autre cela veut-il dire quelque chose pour moi ?

Informations diocésaines

Paroisse St Pierre des deux Lays


Chapelle du Fuiteau.

Le temps passe, la vie des choses et des gens également. La Paroisse n’échappe pas à ce mouvement ; elle vient de vendre la chapelle du Fuiteau à des particuliers.

Un merci tout particulier à tous ceux du village qui ont contribué par leur dévouement à sa vie, à son entretien (nettoyage, ouverture des portes) bénévoles dévoué(e)s, discret(e)s et désintéressé(e)s

Faisons bon accueil aux nouveaux propriétaires.
Le prix reçu est de 30.000 €. Il sert au paiement de la démolition des bâtiments vétustes de St Vincent de Paul.

CALENDRIER DES EQUIPES LITURGIQUES

 Messe 04/02/2018 Préparation le 24/01 Équipe 3 Chantonnay

 Messe 11/02/2018 Préparation le 31/01 Équipe 4 Bournezeau

 Messe 18/02/2018 Préparation le 07/02 Équipe 5 Chantonnay

 Messe 25/02/2018 Préparation le 14/02 Équipe 6 Chantonnay

 Messe 04/03/2018 Préparation le 21/02 Équipe 1 Chantonnay

 Messe 11/03/2018 Préparation le 28/02 Équipe 2 Bournezeau

 Messe 18/03/2018 Préparation le 7/03 Équipe 3 Chantonnay

 Messe 25/03/2018 Préparation le 14/03 Équipe 4 Chantonnay

Si vous souhaitez donner des intentions de messes pour le prochain bulletin, veuillez le faire au plus tard le dimanche 11 février 2018.
A noter : le calendrier des messes est régulier, pensez à bien vérifier vos dates avant de déposer votre demande. Sinon elle sera reportée au mois suivant ou à une autre célébration de la paroisse.

Confirmation : Le dimanche 4 février 2018  : célébration de la confirmation à 10 H 30, église de Chantonnay pour les confirmands des deux paroisses St Etienne de G et St Pierre des 2 Lays. Ce même dimanche, une messe à 11 H sera célébrée à Mouchamps.

Entrée en carême :
* Sacrement de réconciliation : permanence tous les samedis de carême de 11h à 12h, église de Chantonnay

* Une autre manière de vivre le carême : participer aux rencontres de préparation à la liturgie tous les mercredis, espace st Pierre à 20h à chantonnay

* Réflexion de carême. Comment entendre, personnellement et en communauté paroissiale l’interpellation du pape François à « devenir ensemble, des disciples missionnaires » ? Comment traduire dans nos diverses responsabilités, là où nous sommes cette invitation à être « disciples missionnaires » ?

* L’équipe pastorale du doyenné de Chantonnay – Les Essarts voudrait que cette réflexion colore notre vie communautaire, paroissiale, de doyenné, durant les années à venir ; elle en a fait son Projet Pastoral. Réfléchi depuis plus d’un an, avec le concours des uns et des autres, ce projet peut désormais nous servir pour dynamiser un peu plus notre vie chrétienne.

* Pendant ce carême, diverses rencontres seront proposées, selon les services qui facilitent notre vie paroissiale (par exemple, l’accueil au presbytère, les aumôneries des maisons de retraite, …etc.).

* Et une rencontre pour tous, proposée aux deux paroisses, le mardi 20 mars à 20h à l’Espace St Vincent de Paul à Chantonnay. Nous y sommes tous conviés. Pour ceux qui le désirent, la soirée commencera par un partage pain-pomme à 19h

Dimanche 11 février, Fête de l’Alliance. Toute la communauté paroissiale est invitée à célébrer le Seigneur, Dieu de l’Alliance, avec les couples qui vont se marier au cours de l’année 2018 et les couples mariés qui souhaitent fêter un anniversaire de mariage. Merci aux couples qui fêtent un anniversaire de se faire connaître au presbytère.

« J’invite – écrit le pape François dans « La joie de l’amour » n°207 – les communautés chrétiennes à reconnaître qu’accompagner le cheminement d’amour des fiancés est un bien pour elles-mêmes. »

Répétition de Chants
Lundi 19 février à 20h dans l’église de Puybelliard, avec tous les membres des chorales des paroisses St Pierre des deux Lays et St Etienne de Grammont. Nous serons dans le temps du Carême, occasion, en nous aidant du projet pastoral de voir comment à notre niveau de chorales paroissiales, nous pouvons être « disciples missionnaires »

Dimanche des familles.
Dimanche 18 février : dimanche des familles dans les églises de Chantonnay et de Mouchamps. Ce rassemblement proposé aux enfants de 3 à 10 ans et à leurs parents, permet aux familles de se retrouver pour un temps spécifique au cours de la messe de 11 H.

Mercredi 14 février à 18h30 à Puybelliard :
Célébration des Cendres pour les 2 paroisses

CYCLOSHOW organisé le 24 Mars 2018 à la salle St Vincent de Paul à Chantonnay - 9h30/16h30
Un atelier mère/fille (10-14 ans) pour découvrir ensemble, dans le respect de chacun, la beauté du corps qui change à la puberté.
Pour toute information- inscription, contacter Sabine Marot 06-31-67-44-75