Bulletin de mars 2018

popularité : 20%

L’Église experte en humanité

« L’Église est experte en humanité ». Cette expression née dans les suites du concile Vatican II, utilisée dans les encycliques des papes sur le sujet du développement des peuples(1), dit le type de rapport que l’Église veut entretenir avec le monde, sa manière de se situer devant les grands défis qui ne cessent de se poser aux femmes et aux hommes de notre temps.

L’éducation des enfants, l’avenir de la famille, mais aussi la recherche scientifique, l’écologie, la politique, le développement des peuples… etc. Tout cela a de l’importance pour les croyants. En témoignent les appels répétés du pape François sur le sujet des migrations par exemple. Cela ne veut pas dire que L’Église a, sur tous ces sujets, les solutions ou les réponses que les autres n’auraient pas. Mais parce que l’homme est directement concerné, parce que sa dignité est en jeu, l’Église, « en proclamant la vérité sur le Christ, sur elle-même et sur l’homme (et) en l’appliquant à une situation concrète »(2) est clairement dans sa mission d’évangélisation, dans la contribution qu’elle peut apporter au monde.

Elle le fait par le biais de la parole, des textes de la doctrine sociale ; elle essaie de le traduire concrètement aux travers de ses « œuvres », des actions qu’elle mène et par les engagements des chrétiens eux-mêmes dans les divers lieux où ils vivent.

Nos communautés chrétiennes, les paroisses, veulent ainsi donner à voir, par les mouvements soutenus, par les services mis en place, par les actions promues, une idée de l’homme et de sa dignité ; elles essaient de traduire ainsi le message porté, et contribuent, pour leur part, à la vie de nos sociétés ; elles apportent leurs pierres à la construction d’un monde plus juste et plus beau.

Nos communautés chrétiennes,
les paroisses,
veulent ainsi donner à voir,
par les mouvements soutenus,
par les services mis en place,
par les actions promues,
une idée de l’homme et
de sa dignité …

Et les communautés chrétiennes, de la même manière, reçoivent positive-ment les interpellations de la société, ce qui peut se faire, se vivre dans le sens du bien authentique de l’homme… Et parfois, il faut bien reconnaître que c’est la société elle-même qui, par ses pratiques, ses actions et ses interrogations provoque les chrétiens à la conversion et invite à une saine évolution dans les manières de faire !
Si « L’Église est experte en humanité », cela ne limite pas – et heureusement ! – tout ce qui peut se faire de beau et de bien au service de l’homme.

Abbé Jean-Marie BOUNOLLEAU (1)

D’abord par le pape Paul VI en 1967 dans « Le développement des peuples » n°12, puis par le pape Jean-Paul II en 1987 dans « Pour un vrai développement » n°41. (2) Jean-Paul II, n°41 déjà cité.

L’Église au service de l’humanité en détresse

2000 ans après, l’Eglise n’a pas oublié la parabole du « Bon Samari-tain »… Le Secours Catholi-que, le CCFD Terre solidaire, la Pastorale des Migrants, pour ne citer que ceux-là, assurent avec de nombreux bénévoles, concrètement, un accueil vrai en référence à cette parabole de la main tendue, sans jugement sur les personnes, juste parce que l’on ne peut pas laisser les gens comme çà, même s’ils ont un côté dérangeant, à l’opposé de nos habitudes ; ils ne sont pas de notre groupe, de notre culture, de nos valeurs, ils nous déstabilisent parfois, ils nous interpellent.

Il ne s’agit pas de SE donner bonne conscience mais d’effectivement venir en aide à Mon prochain. Reconnaissons également toutes ces associations qui ont le même but et où de nombreux chrétiens s’investissent. Nous sommes tous invités à la rencontre de l’autre, spécialement le faible et le petit.

L’Église se fat proche de l’humanité en deuil

"L’humanité, la solidarité et le partage" sont présents dans de nombreux services d’Église. On les retrouve lors des funérailles avec les 15 personnes à Saint Pierre-des- Deux-Lays, 15 également à Saint Etienne-de-Grammont, 18 à Sainte Croix qui accompagnent les familles en deuil et les 3 personnes à Saint Pierre-des-Deux-Lays, 3 à Saint Etienne-de-Grammont, 5 à Sainte Croix qui conduisent les cérémonies de sépulture lorsque les prêtres sont indisponibles. Cette mission, assurée par toutes ces personnes bénévoles, est importante.

« Cheminer avec les familles en deuil » pour prier avec elle autour du défunt, les écouter et les assister pour les choix des lectures et des chants, les accompagner à l’église et au cimetière, sont des temps privilégiés où l’écoute et le recueillement favorisent la mission qui nous a été confiée. Les rencontrer à nouveau, à l’occasion de la messe du souvenir, permet de prolonger notre accompagnement. Chaque année à la Toussaint, nous invitons les familles à se retrouver dans chacune de nos églises pour faire mémoire collectivement des disparus depuis la Toussaint précédente.

« Se tenir disponible » : élément essentiel qui positionne la conduite des sépultures. « Disponible à la famille » par le recueil de ce qui est transmis du défunt en s’imprégnant de ce qui était grand et saint pour lui. « Disponible à L’Église » en rejoignant chaque communauté chrétienne, là où elle se situe dans la paroisse, pour habiter ce grand moment de prière partagé, afin de "remettre dans les mains de Dieu" l’âme de la personne qui vient de vivre ce grand passage. « Disponible à l’Esprit" qui insuffle toujours, nous portant en toute confiance pour vivre la mission.

Vie des paroisses


PRÉPARATION AU MARIAGE  Le dimanche 11 février celles et ceux qui se marient en 2018 se sont retrouvés pour une deuxième rencontre ciblant davantage la célébration de leur mariage. Cette rencontre s’est poursuivie à l’église de Chantonnay et de Mouchamps avec la communauté paroissiale pour la fête de l’Alliance. 

CONFIRMATION  Le dimanche 4 février en l’église de Chantonnay, 37 jeunes, après un temps de préparation d’un an et demi, accompagnés de leur tuteur et de leur parrain ou marraine, ont reçu le sacrement de Confirmation.

CÉLÉBRATION RELIGIEUSE et TEMPS de CONVIVALITÉ  150 personnes âgées de la paroisse Sainte Croix-des-Essarts résidant en structures – Résidences et Marpa – ou à domicile, ainsi que leurs accompagnateurs ont assisté le mardi 13 février à une messe suivie d’un temps de convivialité à la salle du Vallon de Sainte Florence, dans le cadre de la journée de prière pour les malades.

Prendre le temps de


… vivre le Carême. 40 jours avec Dieu et les autres par la prière en se donnant du temps ; se fixer par exemple cinq minutes par jour, ou plus, pour prier avec le Christ, dialoguer avec lui. S’inventer des moyens pour prier en famille. Par l’attention à mon style de vie : manger moins et plus sainement, jeûner en solidarité avec ceux qui souffrent de la faim ; il y a aussi le jeûne possible de la télé, de l’alcool, de Facebook… Par le partage  : c’est le don de ce que l’on possède (argent, temps), en lien avec le CCFD par exemple, pour vivre un Carême solidaire. Veiller à participer, de façon prioritaire, aux initiatives proposées par la paroisse.

Informations diocésaines








Paroisse St Pierre des Deux Lays


CALENDRIER DES ÉQUIPES LITURGIQUES

 Messe 25/03/2018 Préparation le 14/03 Équipe 4 Chantonnay

 Messe 1/04/2018 Préparation le 21/03 Équipe 5 Chantonnay

 Messe 8/04/2018 Préparation le 28/03 Équipe 6 Bournezeau

 Messe 15/04/2018 Préparation le 4/04 Équipe 1 Chantonnay

 Messe 22/04/2018 Préparation le 11/04 Équipe 2 Chantonnay

 Messe 29/04/2018 Préparation le 18/04 Équipe 3 Chantonnay

 Messe 6/05/2018 Préparation le 25/04 Équipe 4 Chantonnay

 Messe 10/05/2018 Préparation le 2/05 Équipe 5 Bournezeau

Célébrations communautaires du pardon

Jeudi 22 mars à 20h, église de Chantonnay
Vendredi 23 mars à 15h, église de Mouchamps
A la suite de ces célébrations ceux qui le désirent pourront vivre la rencontre personnelle avec un prêtre pour recevoir le pardon du Seigneur

Confessions individuelles :

Tous les samedis de carême de 11h à 12h église de Chantonnay
Le samedi 31 mars de 11h à 12h église de Mouchamps

Célébrations de la Semaine Sainte

Paroisses St Pierre et St Étienne
Jeudi Saint 29 mars à 19h à Mouchamps
Vendredi Saint 30 mars à 19h à St Mars des Prés et à St Prouant
Veillée Pascale 31 mars à 21h à Chantonnay
Jour de Pâques à 11h à Chantonnay et Mouchamps et
à 9h30 à Bournezeau et Rochetrejoux

Si vous souhaitez donner des intentions de messes pour le prochain bulletin, veuillez le faire au plus tard le dimanche 11 mars 2018.
A noter : le calendrier des messes est régulier, pensez à bien vérifier vos dates avant de déposer votre demande. Sinon elle sera reportée au mois suivant ou à une autre célébration de la paroisse.

Le temps du carême, 40 jours pour se préparer à fêter Pâques.

* Semaine après semaine, le mercredi soir, à Chantonnay et à Mouchamps, proposition est faite de lire les textes du dimanche pour comprendre la Parole de Dieu, y trouver des mots pour exprimer sa foi, méditer et prier.

* 4 fiches pour une réflexion en équipe. Au terme du 700ème anniversaire, notre diocèse a discerné 4 défis, réflexion à mener pour toujours mieux répondre à notre vocation chrétienne dans ce monde d’aujourd’hui. 4 fiches sont disponibles, pour des équipes qui voudraient se retrouver pour un approfondissement, durant ce carême ou pendant le temps pascal.

Fiche n°1 : Suivre Jésus Christ, de l’homme à l’Homme.
N°2 : La famille, une bonne nouvelle ! Bonne nouvelle pour la famille !
N°3 : Pour la sauvegarde de notre maison commune.
N°4 : Vous avez dit mondialisation ?

* Mardi 13 mars à 20h30, salle Antonia à Chantonnay, soirée CMR animée par François MASSON sur « les nouveaux médias » : (Internet, smartphone, Facebook…). Création ou destruction du vivre-ensemble en famille… en société… »

* Vendredi 16 mars à 20 H, salle St Vincent de Paul à Chantonnay : soirée débat et partage, proposée par le CCFD. Thème « Nourrir la planète »

* Mardi 20 mars à 20 H, salle St Vincent de Paul à Chantonnay pour les paroisses St Pierre et St Étienne : rencontre pour tous, autour du projet pastoral « Devenir ensemble, des disciples missionnaires ». Pour ceux qui le désirent la soirée commencera par un partage « pain-pomme » à 19 H.

* Samedi 31 mars : Marche pascale (à pieds ou à vélo) pour les deux paroisses. En cours de préparation. Des informations précises seront diffusées prochainement.

Chemins de croix : tous les vendredis de carême à 15h en l’église de Chantonnay et
à 15h45 les 2 et 16 mars en l’église Sigournais et 15h45 les 9 et 23 mars en l’église St Mars des Prés

Le vendredi 2 février dernier, à Pouzauges, a été célébrée la sépulture de l’abbé Charles Beauffreton. Charles a été une année à Bournezeau (1958-1959) et plus longuement au service de la paroisse de St Prouant (1979-1987). Il est décédé à la maison de retraite du Landreau aux Herbiers, à l’âge de 92ans.