Bulletin de janvier 2011

popularité : 30%

Naître à une vie nouvelle,
naître à la vie de Dieu !

- ce premier bulletin de l’année 2011 nous parle de baptême, baptême des enfants ... de naissance à une vie nouvelle, à la vie de Dieu ...
Une bonne manière d’appréhender l’année 2011 comme une naissance à une vie nouvelle, comme l’accueil de l’inédit de cette année qui s’ouvre devant nous.
De quoi demain sera-t-il fait ? Bien malin qui peut le dire.
- Mais je voudrais simplement puiser dans 2010 pour nous préparer à vivre 2011.
Bien des événements ont marqué l’année qui s’achève. J’en retiens un parmi beaucoup d’autres : le film de Xavier Beauvois « DES HOMMES ET DES DIEUX ». Tout a été dit ou écrit sur ce film, qui évoque l’aventure humaine et spirituelle des moines de Tibhirine assassinés en 1996.
Venant en contrepoint de notre société « bling bling », marquée par le clinquant, la vitesse, le bruit, l’égoïsme, l’argent, ce film est un éloge de l’intériorité, du silence, de la lenteur, un hymne à la fraternité, un hymne à l’amour... C’est probablement là le secret de son succès.
Je souhaite à tous de plonger et de replonger, de baigner dans ces valeurs d’amour, de fraternité, d’intériorité, de silence, pour accueillir la vie qui vient avec son lot de bonheur et de souffrances sans doute. Ces valeurs respirent la vie de Dieu.
Durant cette année 2011, puissions-nous, en vivant ces valeurs, naître sans cesse à la vie nouvelle, à la vie de Dieu !

Henri Gautron, doyen

- PERMANENCES du lundi

03/01 JeanBUTON 0251662961
10/01 Joseph BOISSEAU 0251407133
17/01 Gaby PREAU 0251468983
24/01 Henri GAUTRON 02 51 94 30 25 ou 06 86 86 20 78
30/01 André PASQUIER 02 51 05 24 78 ou 06 77 06 34 20
06/02 Charles BARBIER 02 51 94 30 25

- Les enfants de l’école Béthanie se sont mobilisés pour la banque Alimentaire. Cette année, à l’initiative de Monsieur Suire directeur de l’école Béthanie et en collaboration avec le Secours Catholique, les enfants ont illustrés de manière personnalisée 400 tracts qui ont été distribués dans les familles et aux portes des magasins. Qu’ils en soient remerciés. Les organisateurs de la collecte remercient également tous les bénévoles qui se sont investis pendant les trois jours. Cette année la collecte a rapporté 5 965 Kg, celle de 2009 était de 4 098 Kg.
- Equipes « partage d’évangile »
Suite à la proposition faite dans le dernier bulletin, quelques équipes se sont retrouvées pendant l’Avent pour lire et échanger sur l’évangile du dimanche suivant. Elles peuvent continuer en janvier et février... d’autres peuvent tenter l’expérience.
Rappel de la proposition : se retrouver à 3, 4, 5, 6, personnes, par relation, voisinage ou relais le jour gué vous voulez, à l’heure (une heure maxi, café compris) que vous voulez, pour lire et échanger sur l’évangile du dimanche suivant avec l’aide une fiche de lecture qu’on peut se procurer dans les églises ou au presbytère.
-  EVEIL A LA FOI
Célébration de l’Eveil à la foi (enfants de 3 à 7 ans) samedi 5 février 17h30 à l’église de Mouchamps pour les paroisses St Pierre des Deux Lays et St Etienne de Grammont.
- CATÉCHÈSE
Une célébration d’éveil au pardon pour les enfants en CE1 aura lieu le jeudi 10 février à 18 h 30 à l’église de Chantonnay.
Tous les parents des enfants de CM sont invités à une rencontre le jeudi 20 janvier à 20h30 à la salle de l’Assemblée (rue Lamartine) à Chantonnay.

- PROFESSION DE FOI  : pour les enfants de CM2
La célébration aura lieu le dimanche 12 juin 2011 pour tous les enfants de la paroisse à 11h à l’église de Bournezeau.
Le temps fort de préparation se déroulera le jeudi 28 mai à Chavagnes en Paillers, toute la journée

- PREMIERE COMMUNION
Nous vous rappelons les dates des célébrations de lère Communion. Elles auront toutes lieu à 11h :
Le jeudi 02 juin à Sigournais (jour de l’Ascension), et aussi Le jeudi 02 juin à Chantonnay (jour de l’Ascension),
Le dimanche 05 juin à Bournezeau.
Au cours de la démarche de la préparation à la 1ère communion, les enfants se préparent à recevoir le sacrement du pardon. Les célébrations ont lieu :
le vendredi 11 février 2011à 18h30à l’église de Bournezeau
le samedi 12 février 2011 à 10 h 30 à l’église de Chantonnay. Les familles choisissent la date et le lieu qui leur conviennent. Si impossibilité, le signaler au 02 51 94 58 21.

- VŒUX DE LA PAROISSE ^
Vous êtes tous chaleureusement invités
aux vœux de la paroisse qui auront lieu :
le Samedi 8 janvier à 15 h 00 à la salle des Congrès à Chantonnay.

- BAPTÊMES CÉLÉBRÉS SUR LA PAROISSE

28/11 Bournezeau Abby, fille d’Alban GREGOIRE et de Séverine BIRET
12/12 Bourne/eau Emilie, fille de Daniel GOURBI et de Céline BRISSEAU
19/12 Chantonnay Nyan, fils de J-Philippe GR1VET et Vanessa AUBIN

- SÉPULTURES CÉLÉBRÉES SUR LA PAROISSE

24/11 Chantonnay Maurice MERLET 79 ans
26/11 Sigournais Jeanne BOUTIN 73 ans
01/12 Chantonnay Raymond LE BARS 80 ans
04/12 Chantonnay Mario MARIOTTI 61 ans
16/12 Chantonnay Paul LOGERAIS 82 ans

Pourquoi baptiser un petit enfant ?

- Autrefois, le baptême d’un petit enfant, cela ne faisait pas de problèmes ! Tous ceux qui étaient chrétiens faisaient baptiser leurs enfants très vite après leur naissance.
- Aujourd’hui certains parents, même s’ils ont été baptisés eux-mêmes ne pensent plus du tout au baptême de leur enfant.
- D’autres préfèrent attendre que leur enfant puisse dire lui-même qu’il croit en Dieu le jour de son baptême.
- D’autres ne sont pas très sûrs d’avoir une foi assez forte pour l’aider dans son éducation religieuse.
- C’est pour cela qu’il vous est demandé de réfléchir sérieusement avant de décider le baptême de votre enfant, et pour préparer ce baptême.
- Mais un enfant dont les parents sont des croyants, qui font, pour l’essentiel, confiance à l’Eglise, est appelé par Dieu dès sa naissance, à entrer dans la famille des chrétiens.
Extrait de « Fêtes et saisons - Préparons le baptême de notre enfant »

Accompagner le baptême des petits enfants :
une mission d’Eglise

Voici l’essentiel de ce que je me souviens avoir dit au sujet des signes :
- Nous avons choisi le signe de l’eau parce que lorsque l’on parle du baptême, c’est la première image qui vient à l’esprit, et ce n’est pas sans raison. C’est un signe que je trouve très beau, parce que l’eau est ce qui donne la vie : sans eau on ne pourrait pas vivre, et le baptême pour moi est aussi un don de vie que Dieu nous fait. Lorsque nous donnons la vie, que nous mettons au monde un enfant, nous ne pouvons malheureusement donner qu’une vie finie : on sait que le corps n’est pas éternel.
- Mais à travers le baptême, Dieu nous donne la possibilité d’avoir la vie éternelle, et je trouve que l’eau du baptême est un signe fort de cette naissance à une vie qui ne finira jamais et qu’il nous promet bienheureuse, et c’est ce que tous les parents souhaitent pour leur enfant.
Pour ce qui est des témoignages sur les rencontres avec les parents, je n’ai pas dit grand-chose, mais je pense résumer ma pensée de la façon suivante :
- Rencontrer des parents qui souhaitent faire baptiser leur enfant, ce n’est pas pour moi donner des leçons sur ce qu’est le baptême, mais c’est essayer de faire naître des questions autour de cet acte si beau et si important qu’ils ont décidé d’accomplir pour leur enfant. Même si nous n’avons pas forcément la même pratique de la religion, si certains se sentent un peu éloignés de l’Eglise, c’est une façon de se retrouver autour non pas d’un symbole, mais d’un véritable acte posé devant Dieu : le don d’une vie éternelle et l’entrée dans le monde des chrétiens.
- J’espère que les parents avec qui nous avons le plaisir de discuter autour du baptême de leur enfant ressortent de ces réunions en se posant des questions, en s’interrogeant sur leur relation avec Dieu et avec l’Eglise. C’est un enrichissement mutuel et un véritable partage autour de la question de nos enfants, de ce que nous voulons pour eux, de ce que l’Eglise peut apporter à chacun d’entre nous, de l’amour que nous voulons leur donner et que Dieu leur donne également.
Pour l’équipe de Sainte Croix des Essarts, Géraldine

L’accompagnement des baptêmes des enfants en âge scolaire :
une aventure spirituelle...

Quand l’accompagnement des baptêmes en âge scolaire m’a été proposé, je n’imaginais pas une telle aventure ... spirituelle.

- La phrase d’Isaïe que nous « prions » lors de la l’accompagnement des baptêmes en âge scolaire m’a été reposé, je n’imaginais pas une telle aventure ... spirituelle !première étape reste une conviction toujours aussi forte : « Je t’ai appelé par ton nom, tu es précieux pour moi car je t’aime » ; chacun de nous est unique aux yeux de Dieu, II se révèle d’une manière singulière pour l’un ou l’autre.

- L’accompagnement se fait comme un pèlerinage, à leur rythme, avec leurs mots, en y introduisant peu à peu les mots de Jésus. Car c’est bien là l’enjeu, devenir disciple, trouver en Jésus un ami, découvrir que chacun de nous est appelé au bonheur, peut « être sauvé » par Lui. « Sauvé par Lui » ? Expression bien d’Eglise ! Et c’est bien aussi une autre difficulté ... Parler vrai, être compris, sans prétendre avoir la Vérité. Ce pèlerinage est pour moi un lieu où Jésus se dit par des temps de partage, de fraternité, de balbutiements de prière. L’aveugle-né, Zachée, le centurion romain ... et tant d’autres auraient-ils osé « désirer » Jésus, si Lui-même ne s’était pas « mouillé » avec eux, prenant le temps d’être avec eux, leur donnant la certitude d’être accueilli et aimé ?

- Ces familles ne sont pas toutes prêtes à vivre dans l’Eglise comme nous le concevons en « bons chrétiens » mais leur désir de découvrir Jésus, mal exprimé parfois, m’appelle à l’humilité, à la patience, à la confiance. « Le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien ... si je passe par la vallée obscure, je ne crains aucun mal, tu es avec moi... » (Ps. 23).
Cathy Loiseau

L’eau fraîche de la pluie
L’eau douce des rosées
La source et les torrents
L’eau forte de la vie
L’eau claire du rocher
Cascades et grands courants
L’eau vive de ton puits
L’eau pure des sommets
La soif du Dieu vivant

Accompagner le baptême des petits enfants : une mission d’Eglise

Quand des parents arrivent pour demander le baptême de leur petit enfant , ils pensent souvent que c’est une démarche personnelle, familiale. Et souvent, ils découvrent une vie d’Eglise qu’ils ne soupçonnaient pas :
- Une Eglise qui accueille : c’est souvent un laïc qui est de permanence au presbytère, une personne qui va prendre le temps de les écouter, les renseigner, et s’émerveiller avec eux de la beauté de leur petit.
- Une Eglise qui témoigne et enseigne:lors de la préparation, ce sont encore des baptisés qui vont réfléchir avec les parents sur le sens du baptême, revisitant avec eux leur histoire ... de parents ... mais aussi de baptisés chargés à leur tour d’être témoins de cette vie « greffée » sur le Christ.
- Une Eglise au service ... et aux services multiples ! On ne parle pas souvent du sacristain ! (à chaque baptême, il est là) ; les écharpes brodées, données lors de la célébration, représentent quelques heures de bénévolat (ma prière c’est ma main), c’est toute une équipe de petites mains, préparant dans le secret un beau souvenir pour ce jour ; c’est aussi, un célébrant donné pour le service et pour le sacrement.
- Une Eglise qui prie et célèbre : si, souvent, la célébration passe inaperçue pour la grande majorité de la communauté, les jeunes parents et leur famille savent que la communauté se réunit chaque dimanche pour prier. Prier, les jeunes parents y sont invités au cours de la soirée de préparation... Depuis quelque temps déjà, dans le secret, des chrétiens sont invités à prier pour chaque nouveau baptisé, mettant en place une sorte de parrainage spirituel ... ce n’est pas compliqué ! Et peut-être serez-vous, vous aussi, sollicité pour ce genre de service ... prier pour ses frères, spécialement les petits, est une mission de baptisé.
- Le BAPTEME nous rend solidaires et responsables pour :
* vivre ajusté au message de Jésus
* témoigner par notre vie de l’Amour de Dieu »
* transmettre cette bonne nouvelle
Comme Baptisés, que faisons-nous de notre baptême ?

Gilles Piffeteau – diacre