Bulletin de Janvier 2012

popularité : 33%

Qu’en tous lieux, nous soyons créateurs de liens

Il y a ce qui isole ... et ce qui réunit ; ce qui met de côté ...
./.et ce qui met ensemble ; ce qui sépare ... et ce qui joint. Face à la logique du chacun pour soi, de la tentation du repli, ou encore l’idéologie de la réussite personnelle, il nous faut peut-être réentendre ce qu’écrivait il y a quelques années le pape Jean-Paul II : «  Tous, nous sommes vraiment responsables de tous  » (encyclique sur la question sociale et le développement, n° 38). Pas de vie humaine digne sans ces liens que nous tissons et qui font partie de notre existence.

Qu’en cette année nouvelle, nous sachions reconnaître l’importance de tous ces liens qui nous font homme ou femme avec les autres, et que nous puissions déçider dren prendre soin là où nous sommes : en famille, au travail, dans la société, dans nos communautés chrétiennes »

Abbé Jean-Marie Bounolleau

Des liens intergénérations

Avec l’âge, l’entourage des personnes âgées, diminue progressivement. Perte du conjoint, des amis, des frères et sœurs, éloignement des enfants ... Tous ces événements peuvent engendrer l’ennui, l’isolement et parfois la solitude des personnes âgées.

Nos actions inter-générations interviennent : À l’EHPAD des Érables de Saint-Prouant (foyer logement) avec pour mission de conserver ou de retrouver « une vie sociale » pour la personne âgée. Autour d’un jeu, d’un bricolage, d’une histoire ou d’une chanson, enfants et grands-parents apprennent à se connaître. Certains ont même la joie de retrouver leurs petits enfants. Tout en s’amusant, les personnes âgées discutent avec les enfants et transmettent ainsi leurs histoires : comment était l’école avant, où habitent leurs enfants ... De même, les enfants se sentent valorisés car ils aident les papys, mamies dans leurs tâches quotidiennes : rapprocher un verre trop loin, apporter une chaise ...

Un des buts de ces actions est de diversifier les relations avec l’autre afin d’élargir le repère affectif des enfants. Apprendre à connaître son voisin, même s’il est différent de nous, nous semble important.

Avec le club des aînés : chaque année, lors de notre arbre de Noël, enfants et grands-parents se retrouvent pour présenter un spectacle aux habitants de la commune de Saint-Prouant. A cette occasion, un mélange de chants et danses inter¬générations est donné sur scène. Notre mission est de contribuer à la valorisation du savoir, savoir-être, savoir-faire des aînés et des enfants, ainsi qu’exposer leurs talents au grand jour.

Cette rencontre est touchante, puisque chaque aîné parraine et épaule un enfant durant le spectacle ... Cela contribue donc et enfin, à sociabiliser les enfants en leur apportant un environnement plus large que celui du cercle familial ou de ses amis habituels. C’est pourquoi, l’Association Familles Rurales de Saint-Prouant reste attachée à l’inter-génération et espère continuer ce spectacle le plus longtemps possible.

Béatrice Genty - Présidente FR Saint Prouant

Le Jumelage, créateur de liens ?

20 ans de Jumelage, toute une histoire. A la maison nous avons toujours été
attirés par les contacts avec des gens « loin de chez nous », L’opportunité de
nous investir dans le Comité de Jumelage du canton se présentant, nous l’avons spontanément saisie.

Est-ce bien utile de consacrer beaucoup de son temps à un tel engagement ?
Quand il s’agit de côtoyer des gens contre qui nos parents étaient en guerre,la
question ne se pose pas. N’est-il pas préférable de voir les jeunes s’affronter sur un terrain de sport plutôt que sur un champ de bataille ? Ces liens avec des pays étrangers sont aussi l’occasion de remettre en cause nos certitudes. Il n’est pas toujours facile de mener des projets avec des personnes d’une autre culture et s’appuyant sur des valeurs différentes, mais quel entraînement à l’acceptation de la différence, à l’écoute de l’autre. Que de plaisir de chanter ensemble les refrains que nous avons traduits en plusieurs langues comme par exemple : « Des gens comme nous » ! (un titre riche de symbole). Et à une époque où la mondialisation a bon dos, où l’on se méfie de l’étranger, notre engagement prend encore plus de dimension.

Mais le Jumelage n’est-il pas réservé à des gens à l’aise avec les langues ?
C’est sûr, la pratique linguistique facilite les contacts mais pouvoir échanger seulement quelques mots n’empêche pas la création de liens d’amitié, nombreux en sont les exemples. C’est alors le cœur qui parle. Et puis, pourquoi ne pas se perfectionner dans la langue de nos amis ?

Le Jumelage, une affaire de retraités ! C’est oublier ces nombreux étudiants ayant fait des stages qui parfois ont trouvé un travail en lien avec leur expérience. C’est ne pas tenir compte de tous les jeunes ayant profité d’un ou plusieurs séjours dans les pays amis. Et, et...Enfin, notre Jumelage a un caractère cantonal. Beaucoup de liens se créent ainsi dans un espace de proximité car il est vrai qu’il ne faudrait pas oublier d’échanger avec ses voisins en allant chercher des amis très loin.

Christian Violleau - Les Essarts

Tisser des liens de proximité

Tous les ans, le premier vendredi de juillet, c’est le pique-nique de la rue ! Un moment convivial pour enfin se poser, discuter avec « tous ces voisins » que nous croisons mais que nous connaissons peu.

C’est un moment très attendu pour les « nouveaux » de la rue. Un moment important dans nos petites vies, autour d’un bon repas préparé chaque année par des couples différents. On prend le temps de s’écouter, mais aussi de rigoler ensemble en animant la soirée de jeux, de chansons et d’histoires.
Un moment simple mais riche en échanges.

Une habitante de la rue des Bouchauds Les Essarts

Les liens de la rencontre sur le chemin

Il y a un an, j’ai eu La chance de partir sur le Chemin de Compostelle et d’arriver au bout de deux mois devant la cathédrale Saint Jacques.

C’est un chemin long et difficile, mais aussi beau, riche en moments forts et fait de rencontres marquantes qui nous font entrer dans une famille : celle des pèlerins de Compostelle.

Après avoir partagé le Chemin, nos lassitudes et découragements, nos doutes mais aussi nos moments de détente et d’échange, la prière et le recueillement dans des églises ou devant un magnifique paysage, nous continuons à communiquer grâce à internet pour nous donner des nouvelles, nous souhaiter la bonne année et fêter nos anniversaires de rencontre.

La distance n’existe pas. En pensée, chaque jour, nous continuons à partager un petit bout de chemin dans nos vies respectives.

Pour continuer ces rencontres, depuis le printemps, je reçois avec mon mari, les pèlerins qui font escale à Chantonnay. Nous avons rencontré une douzaine de personnes cette année, de 25 à 65 ans. Quel que soit l’âge, tout se passe dans une grande simplicité, et nous échangeons comme si nous nous connaissions depuis toujours, sans à priori. Sur le Chemin, nous avons tous le même costume : tee-shirt, bermuda, chaussures de marche, chapeau et bâton ... Rien pour nous encombrer ; c’est peut-être ce qui rend la rencontre plus facile et plus vraie.

Mais ce voyage a été possible grâce à une première rencontre : celle de ma compagne du Chemin à la Retraite Sportive de Chantonnay ! Ouvrons nos yeux et nos oreilles.

Marie-Claude - Chantonnay

La chorale d’hommes : créatrice de liens

Au départ de notre aventure, une bande de copains qui aimaient, lors de repas de famille ou de banquets, pousser la chansonnette. Et l’idée a germé de former une chorale d’hommes habitant à St Germain-de-Prinçay, afin de nous retrouver ensemble pour partager une passion commune : le chant, et pourquoi pas, le faire partager aux autres. La chorale, « Les Compagnons de l’Arquignon », du nom d’un ruisseau du village mitoyen avec Sigournais, est un lieu de convivialité et d’amitié où tous les jeudis soir, nous aimons à nous retrouver sous la houlette et notre chef de chœur Jean-Marie et de son assesseur Yves pour apprendre et répéter des chansons de notre répertoire.

Notre souhait le plus cher est de faire partager notre enthousiasme et notre
joie de chanter avec les personnes âgées dans le cadre des Maisons de retraite, des MARPAS, dans le cadre d’associations à but humanitaire ... Tout cela bénévolement et dans la bonne humeur pour créer des liens intergénérationnels, procurer du bonheur en chantant des chansons connues de tous.

Jean-Claude, un des choristes

Le lien La vie comme un tricot

La vie est comme un tricot
Dieu nous donne la laine et les aiguilles.
Il nous dit « Tricote de ton mieux, une maille à la fois ».
Une maille est une journée sur l’aiguille du temps.
Dans un mois, 30 ou 31 mailles
Quelques-unes sont à l’endroit, d’autres sont à l’envers.
Il y a aussi des mailles échappées,
Mais on peut les reprendre.
Que de mailles manquées !
La laine que Dieu m’a donnée pour tricoter ma vie,
Est de toutes les couleurs.
Rose comme mes joies, noire comme mes peines,
Grise comme mes doutes, verte comme mes espérances,
Rouge comme mes affections, bleue comme mes désirs,
Blanche comme mon don total à Celui que j aime.
Seigneur, donne-moi le courage de terminer mon tricot,
Afin que Tu le trouves digne
De l’exposition éternelle des travaux des hommes.

Fernande Latravers - Montréal

Ne sommes nous pas, avec ce thème, au cœur de la Révélation chrétienne ? Notre Dieu ne s’est-il pas lié pour toujours avec les hommes ?

Liens qui s’expriment dès la Création, avec le don de la vie, l’homme et la femme étant créés et suscités comme partenaires du Créateur dans l’invitation à soumettre la terre, à être féconds.

Liens qui expriment leurs sens profonds dans le don de l’Alliance et particulièrement dans l’Alliance définitive nouée par le Christ. L’incarnation et la Pâque qui font du Christ à la fois un « être avec », homme parmi les hommes, et un « être pour » puisqu’il donne sa vie pour l’humanité. Dieu lié aux hommes jusque-là ! Dieu qui invite à créer des liens avec les hommes jusque-là, jusqu’au don de la vie pour ses frères !

Des liens à vivre qui trouvent leur modèle dans la communion trinitaire, cette communion qui est à la source des relations entre les hommes. Oui, être créateurs de liens, pour des chrétiens, c’est bien aller et chercher jusque là.

Si nous osons aller jusqu’à cette profondeur et si nous reconnaissons que c’est le message même de l’évangile, « alors cela signiife que les manières de nous lier les uns aux autres sont indissociables de l’accueil de la Bonne Nouvelle »
(E.Grieux, Unlien si fort, Ed.Novalis, Lumen Vitae, Ed de l’atelier, p55)

Abbé Jean-Marie Bounolleau

Vendredi 20 Janvier 2012

Veillée Œcuménique à 20h30 au Temple de Mouchamps.

Samedi 21 Janvier 2012

Journée récollection pour les membres des équipes d’animation des
Communautés Chrétiennes De Proximité de 10hOO de 17hOO à Chavagnes en Paillers.

Samedi 28 Janvier 2012

Journée diocésaine CCFD Terre Solidaire de 10 h à 18 h aux Etablières à La Roche sur Yon.

LA BIBLIOTHEQUE DE LA SOURCE fête ses 20 ans les 3 et 4 février 2012

- Vendredi 3 Février 2012 :
conférence grand public du dessinateur scénariste Brunor à 20 h 30 à l’ICES.

- Samedi 4 Février 2012 :
dédicaces de Brunor dans la matinée et début d’après-midi, à la Source.

- Jeudi 8 Février 2012 :
conférence de Christophe Pichon, docteur en théologie, doyen depuis 2010
de la faculté de théologie de l’Université catholique de l’Ouest.
Il y enseigne les sciences bibliques.
Renseignements : Maison du Diocèse 02.51.44.15.50.

Le Mardi 28 Février : SOIREE C.M.R. :

Thème : "Partager plus... pour vivre plus "
à 20h30 à la salle Fonteneau de Saint-Vincent-Sterlanges.

PERMANENCES du lundi

02/01/12 Gaby PREAU 02 51 46 89 83
09/01/12 André PASQUIER 02 51 05 24 78 ou 06 77 06 34 20
16/01/12 Charles BARBIER 02 51 94 30 25
23/01/12 JeanBUTON 02 51 66 29 61
30/01/12 Jean-Marie BOUNOLLEAU 0251943025

Annonces paroissiales

- Permanences Presbytère de Chantonnay : 02 51 94 30 25

Attention nouveaux horaires

Du lundi au samedi de 9h30 à 12h

et le vendredi après-midi de 14h30 à 17h

- Voeux de la paroisse
Vous êtes chaleureusement invités
aux voeux de la paroisse qui auront lieu
le samedi 14 janvier à 15hOO à St Vincent de Paul

- BOURNEZEAU ET SAINT VINCENT PUYMAUFRAIS
Equipes liturgiques :1" janv : n"1 -8 janv : n°2 -15 janv : n°3- 22 janv : St VP-
29 janv : n° 4

- BAPTÊMES CÉLÉBRÉS SUR LA PAROISSE

27/11 St MARS des PRES Dyclan, fils de Christophe FERREIRA et Virginie LE CHANU

- SÉPULTURES CÉLÉBRÉES SUR LA PAROISSE

21/11 Chantonnay Marc BERNAERTS
29/11 Chantonnay Monique FAVREAU
03/12 Bournezeau Eugène PIFFETEAU
06/12 Bournezeau Renée AVRIT
10/12 Chantonnay Adélice ARNAUD
12/12 Chantonnay François MERRIEN

- Réunion M.C.R. du mois de JANVIER

Date Heure Équipe de Lieu
11 14 h 30 St Hilaire le Vouhis salle du Relais paroissial
19 14 h 30 Puybelliard sacristie
19 14 h 30 Chantonnay et St Philbert du P. Espace St Pierre
20 14 h 30 St Mars des Prés et Sigournais Sigournais : Relais paroissial
27 14 h 30 Bournezeau salle de l’Etoile (messe à 16 h)

- HORAIRES des messes entre le 1/01/ 2012 et le 30/01/2012

. Puyb. samedi Chant St Phil. St Mars St Hilai Sigou StVinc Boum
01/01 19h 11h 9h30 11h
08/01 19h 11h 9h30 11h
15/01 19h 11h 9h30 11h
22/01 19h 11h 9h30 11h
29/01 19h 11h 11h
05/02 19h 10H30 9h30 9h30
12/02 19h 11h 9h30 11h
19/02 19h 11 h 9h30 11h
26/02 19h 11h 9h30 11h

- INTENTIONS DE MESSES du 1er au 31 Janvier2012

Si vous souhaitez donner des intentions de messes pour le prochain bulletin, veuillez le faire au plus tard le dimanche 15 janvier 2012
A noter : Le calendrier des messes est régulier, pensez à bien vérifier vos dates avant de déposer votre demande. Sinon elle sera reportée au mois suivant