Bulletin de juin 2012

popularité : 20%

Vatican II Le rassemblement de Lourdes du 23 au 25 mars 2012

- 2.400 personnes de toute la France

Célébrer la Joie et l’Espérance de l’Église, 50 ans après l’ouverture du concile Vatican II, tel était l’objet du rassemblement des 2.400 délégués de tous les diocèses de France réunis à Lourdes du 23 au 25 Mars 2012.
Nous étions 30 du diocèse de Luçon, représentants les doyennés et les différents services du diocèse.

La moitié des participants étaient nés après 1962 et donc n’a connu que les fruits du concile.

- Au programme de ces trois jours

Des temps de célébrations ont rythmé nos journées (Laudes, messe, vêpres, procession aux flambeaux). J’ai apprécié ces temps de célébrations avec des chrétiens de toute la France.

Des temps d’enseignement par les évêques nous ont permis de mieux comprendre la richesse de textes conciliaires à partir de trois thématiques : « Le Christ, lumière du monde », « L’Eglise, signe de Dieu et annonciatrice de ta Paix » et « L’Homme, route de l’Eglise ». Ces temps m’ont permis, avec des images d’archives et des témoignages de chrétiens, de mieux comprendre La richesse de ce concile et d’en mesurer La pertinence pour L’Eglise de ce temps. Des temps d’échange suite aux enseignements et lors des repas sont venus illustrer les fruits du concile aujourd’hui dans noscommunautés chrétiennes. J’ai bien aimé confronter nos différents points de vue et donner en témoignage notre façon de vivre en Eglise dans notre monde rural du doyenné de Chantonnay-Les Essarts.

Tout cet ensemble nous a permis de vivre un moment exceptionnel de fraternité, sous le regard de Marie si présente à Lourdes.
Quelques éléments des temps d’enseignement

Vatican II est une expérience spirituelle et un travail intense de communion.
Le Christ est Premier et il conduit son Église avec l’Esprit Saint.
L’Église, à la suite du Christ, découle des premières communautés chrétiennes.

L’Église est en pèlerinage, Dieu se dit dans l’Histoire.

L’Église est le signe visible d’une réalité invisible.

Au Christ vivant doit répondre l’Église vivante.

Le Christ est à l’œuvre dans l’Église qui cherche en lui sa propre image.

L’Église n’a pas de but en elle-même ; elle a pour mission de révéler aux hommes le visage du Christ, la Vie, La Vérité.

La Bible est la source et l’inspiratrice de tous les textes du concile.

L’Écriture et la Tradition (vie de l’Église au fil des siècles) illuminent la pensée et la vie de chaque enfant de Dieu. C’est la source qui rafraîchit et régénère.
Tous les baptisés ont La mission d’annoncer le Christ.

Et il y a des vocations particulières : prêtres, évêque, diacres, religieux, religieuses.

Le concile a remis en valeur le sacrement du mariage : nous sommes tous appelés à la sainteté, avec des vocations diverses.

Les hommes ont les moyens de construire le monde ; les chrétiens ont les moyens de les accompagner.

L’Église, à travers Vatican II, a cherché une manière de dire une Parole d’une manière ajustée au monde actuel.

L’Église est appelée à soutenir et non à condamner le monde, à servir et non à dominer, à accroitre la dignité de L’Homme.

Le Christ s’est fait homme : c’est notre chemin pour le monde.

Vatican II redit fortement que l’Homme est un être de relation et les textes conciliaires découlent de cette philosophie (le Personnalisme).

Dans La continuité de Vatican I (1870), Le concile Vatican II a répondu aux relations entre Foi et Science, entre Foi et Judaïsme (visite de Paul VI à Jérusalem en 1962), entre Foi et République - notion de l’Église ferment dans Le monde et non dominateur du monde - (visite de Paul VI à L’ONU en octobre 1965).

- Quelques accents donnés par Le concile

>•Le renouveau liturgique : la participation plus active (dialogues) à L’Eucharistie et aux sacrements (préparation, célébration). Le prêtre, représentant le Christ, face à l’assemblée.

>• La place redonnée à la Parole de Dieu dans la liturgie, dans la catéchèse, dans la vie du chrétien.
Le renouvellement de La vie interne de l’Église catholique : les chrétiens réalisent davantage que l’Église, c’est tout Le peuple de Dieu (clercs et Laïcs).

>• L’ouverture au monde : L’Église entre en dialogue avec Les autres chrétiens, avec les membres des autres religions, avec les non-croyants. Elle veut respecter la Liberté religieuse.

VATICAN II

- Des conciles dans l’Histoire

De tous temps depuis le début de l’Eglise, les évêques se sont réunis pour débattre des questions relatives à la vie de l’Église et trouver des solutions aux conflits internes.

L’existence de conciles est vitale et constante dans l’Eglise.

- Pourquoi le concile Vatican II

Le monde bouge ; L’Eglise doit ouvrir ses fenêtres et dépoussiérer la maison : faire un « aggiornamento », une mise à jour (Jean XXIII).
Les évolutions du début du XXe™ siècle imprègnent la vie de l’Eglise :

>• La redécouverte des Pères de L’Eglise et de la vie des premières communautés chrétiennes (Actes des Apôtres), de La Tradition de l’Eglise.

>• La compréhension des textes bibliques avec l’exégèse.

>•Les mouvements d’action catholique et leur regard sur la vie du monde.

>• La shoah et les deux guerres mondiales.

C’est dans ce contexte que Le pape Jean XXIII, peu de temps après son élection, décide de réunir tous Les évêques du monde. Après sa mort, Paul VI poursuivra le concile déjà en marche.

- Déroulement du premier concile œcuménique

Le pape Jean XXIII convoque Les 2.400 évêques de 136 pays différents à Rome, dans la basilique Saint Pierre, aménagée pour La circonstance, pour quatre sessions de deux mois environ (de septembre à novembre) entre 1962 et 1965.

Des experts, des auditeurs Laïcs et des observateurs des autres églises chrétiennes sont présents, ainsi que les médias qui seront une caisse de résonnance pour Les travaux du concile.

Un immense travail de commissions se fait en amont et en aval des sessions pour préparer les documents à étudier

La langue du concile est le latin

Le pape Jean XXIII prévoit trois objectifs majeurs aux travaux du concile :
>• Le rapprochement avec Les autres églises chrétiennes
>• Le renouvellement de l’Eglise catholique
>•l’ouverture au monde

Un signe fort est donné en début de concile : La Parole de Dieu (La Bible) est placée pendant toute la durée du concile sur un trône dans la basilique Saint Pierre pour signifier que la Vie de L’Eglise vient du Christ.

- Les textes du concile

Des textes sont approuvés par tous Les évêques au fil des sessions et transmis ensuite à L’ensemble des Eglises Locales. Certains textes sont remis plusieurs fois en chantier, signe de discussions intenses sur certains sujets.
IL y a quatre principales constitutions :

 » Dei Verbum (DV) qui met L’accent sur l’accueil de la Parole de Dieu au coeur de la vie chrétienne.

 » Lumen Gentium (LG) sur L’Eglise qui forme Le Peuple de Dieu et qui se reçoit du Christ.

 » Sacrosanctum Concilium (SC) sur la liturgie, L’expression du Peuple de Dieu vers Dieu : une nouvelle façon de voir la manière de vivre Les sacrements à La Lumière de la Parole de Dieu, à la suite des premières communautés chrétiennes (voir Actes des Apôtres)

 » Gaudium et spes (GS), l’Eglise au cœur de ce temps, qui aborde toutes les questions humaines et qui place la vocation de chaque baptisé au milieu des réalités humaines, chemin vers Dieu.

D’autres textes ont été promulgués et sont aussi importants pour la vie de L’Eglise actuelle :

>•Les textes sur l’œcuménisme, sur les Eglises orientales, sur les relations de L’Eglise avec les religions non chrétiennes et sur la Liberté religieuse.

>•Les textes sur La charge des évêques. La formation des prêtres, l’apostolat des laïcs, Le renouveau de La vie religieuse, L’activité missionnaire de l’Eglise.
Autant de pistes pour vivre sa vocation en Eglise et annoncer l’Evangile, la Bonne Nouvelle de Christ, au monde

Vatican II et la vie de nos communautés de proximité

Depuis le concile, des synodes réunissent Les évêques de certaines régions du monde autour du pape, des synodes diocésains donnent des orientations pour la vie de l’Eglise autour de son évêque.

Chacun de nous a pu participer au synode de Vendée et, depuis, chaque année, une des orientations du synode accompagne notre réflexion pastorale. Cette année, c’est « Donner goût d’Evangile à nos relations familiales et sociales ».

Nos communautés de proximité, avec une équipe d’animation sensible aux réalités et qui soutient La vie chrétienne Locale, sont l’exemple d’une « Eglise, peuple de Dieu »,

Chaque baptisé est appelé à participer à la vie du Christ et cette mission repose sur trois piliers (annonce de La Parole, prière et sacrements, et service
de L’Homme). Les prêtres ont une vocation et une place particulière dans cette mission, mais notre participation comme catéchiste, comme membre de l’équipe pastorale ou de l’équipe d’animation locale, comme bénévole du Secours Catholique, comme animateur d’une équipe liturgique, etc. découle des textes du concile qui ont rappelé la place de chacun dans l’Eglise et La place des laïcs en particulier.

Quelle joie de savoir que le concile a remis la Parole de Dieu au cœur de la vie de l’Eglise. Nous en vivons tous les jours !

Dans nos messes qui peuvent être maintenant concélébrées, les textes de la Bible sont lus et commentés, et ont la même place que l’Eucharistie.

Chacun, selon son pays, peut les entendre dans sa langue et peut avoir à sa disposition une Bible pour les étudier. Avant, c’était en latin et réservé à ceux qui pouvaient le lire !

Si bien que les formations bibliques se sont multipliées ; on prépare une fois par mois la messe aux Essarts avec Roland (diacre) en étudiant et commentant les textes du dimanche ; des personnes se réunissent en « maison d’Evangile » pour faire, cette année, la lecture continue de l’Evangile de Saint Marc ; les catéchistes lisent et expliquent aux enfants des textes de La Bible prévus dans le parcours « Sel de Vie ». Et « Prions en Eglise » nous invite tous Les jours à nous Laisser imprégner de cette Parole.

Cette année, à l’appel des évêques de France, nous réfléchissons plus particulièrement au « service de l’homme », démarche dénommée Diaconia.
Chaque baptisé est à l’écoute de ce qui se vit autour de lui. IL est partie prenante de la vie en société à travers son travail. L’école, ses activités bénévoles au sein d’une association, ses relations amicales et familiales, sa participation à la vie de la commune ... Rien de la vie du monde ne nous est étranger et L’Eglise ne vit pas repliée sur elle-même.

Cette attention à la vie du monde a été développée dans la constitution « Gaudium et Spes » et nous en vivons tous les jours, dans nos relations, pour comprendre les nouvelles questions de société à la Lumière de L’Evangile. Chacun essaie de vivre en chrétien Là où il est.

Nous reconnaissons que chacun, croyants ou incroyants, nous avons une parcelle de Vérité en nous qui doit nous conduire vers la Paix : cela nous invite au dialogue avec les autres Églises chrétiennes et à chercher à mieux comprendre les rites et la Foi des autres croyants.

Les intuitions de Vatican II nous aident tous Les jours à vivre notre vie de chrétiens, et c’est en continuant l’écoute et le dialogue avec nos proches, la société et Le monde en général, qu’on pourra trouver et actualiser notre manière de vivre en Eglise.

Les textes de Vatican II nous permettent de ne pas rester figés et d’être toujours en chemin pour trouver les bons moyens de vivre notre Foi et annoncer au monde la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. A nous de savoir être le Levain dans La pâte dans le monde, en Eglise et avec L’aide du Saint Esprit.

Marie MICHENEAU - Boulogne

Messes du dimanche entre le 03/067 2012 et le 29/07/2012

. Puyb.sam Chant St Phil. St Mar St Hil Sig St Vinc Bour
03/06 19h 11h 9h30 11h
10/06 P. Foi 19h 11h 9h30 11h
17/06 19h 11h 9h30 11h
24/06 19h 11h 9h30 11h
01/0 19h 11h 9h30 11h
08/07 19h 11h 9h30 11h
15/07 19h 11h 9h30 11h
22/07 19h 11h 9h30 11h
29/07 19h 11h 11h

PERMANENCES du lundi

04/06/12 Jean-Marie BOUNOLLEAU 0251943025
11/06/12 Joseph BOISSEAU 0251407133
18/06/12 Gaby PREAU 02 51 46 89 83
25/06/12 André PASQUIER 02 51 05 24 78 ou 06 77 06 34 20

SÉPULTURES CÉLÉBRÉES SUR LA PAROISSE

21/04 Chantonnay Odette FROGER
23/04 Chantonnay Charlotte NICOLET
27/04 Sigournais Gérard REMIGEREAU
28/04 Chantonnay Nathalie CALANDREAU
02/05 Chantonnay Jeanne PERDRIEAU
03/05 Chantonnay Madeleine DURAND
16/05 St Hilaire le V. Georges DELATOUR

BAPTÊMES CELEBRES SUR LA PAROISSE

29/04 PUYBELLIARD Noé , fils de Marc LERSTEAU et Claire GRELLIER
Arthur, fils de Marc LERSTEAU et Claire GRELLIER
05/05 CHANTONNAY Tïa, fille de Xavier RAVELEAU et Karine MOREAU
Rose, fille de David CORLOSQUET et Anne DEFONTAINE
Lizie fille de Alexandre PASQUEREAU et Barbara SANDIRA
Maxime, fils de Nicolas GRIMAUD et Sandrine DEFONTAINE
Emmy, fille de Fabrice GUINAUDEAU et Claudine ARCHEREAU
06/05 CHANTONNAY Swana, fille de Eric JOSEPH et Adeline FLEURISSON
Maël, fils de David GUILLEMOT et Isabelle PARADIS
Constance, fille de Mickaël DURET et Géraldine BUSSONNIERE
13/05 BOURNEZEAU Thibault, fils de Xavier PENISSON et Patricia POTIER
Capucine fille de Harry MASSOT et Edith BORDAGE
Maudy fille de Julien COTILLON et Sandrine BULTEAU
Mona fille de Nicolas LEBOEUF et Céline BOY
17/05 CHANTONNAY Méline fille Freddy CHADEAU et Jessica DEFORGE
Lola, fille de Emmanuel GROLLEAU et Adeline AUBIN
Zoé, fille de Grégory BROCHET et Emilie HERBRETEAU

Annonces paroissiales

- Le 17 juin à 11 h à Chantonnay : messe avec la participation des groupes Foi et Vie et Foi et Lumière

- MCR : Jeudi 7 juin : rassemblement diocésain à la salle du Bourg sous La Roche de 10h à 17h (accueil à 9h30) animé par Patrick Richard

- Bournezeau / St Vincent Puymaufrais
Equipes liturgiques : 3 juin : n°3-10 juin : n°4 -17 juin : n°1 -24 juin : St VP-
Lundi 4 juin : 15h : équipe du Rosaire
18H30 : église de Bournezeau : exercice de chants pour la profession de Foi
20h 30 : presbytère : préparation de la messe de la kermesse
MCR : vendredi 29 juin : 14h30 salle l’Etoiie( messe à 16h)

- S.O.S. CATECHISTES ! Le caté est un temps de découverte et d’initiation à la vie chrétienne. C’est un temps d’écoute et de partage entre enfants, entre enfants et adulte. Mais comment le caté peut-il être un temps où chaque enfant est écouté, où chaque enfant peut s’exprimer, si les groupes sont formés de 15 à 25 enfants ?
C’est pourtant le cas pour un groupe cette année. Et cela pourrait être le cas, en septembre prochain, pour 5 groupes s’il n’y a pas plus de catéchistes. Si vous êtes tentés par l’expérience, n’hésitez pas, cette fois ... cédez à la tentation ! Pour plus de renseignements,(quel âge, combien d’enfants, quel moment, quelle aide) prenez contact avec le directeur de l’école, Daniel Charneau :
02.51.40.71.82 ecole.st- andre.bournezeau@wanadoo.fr.

- LA KERMESSE PAROISSIALE DE L’ECOLE SAINT ANDRE DE BOURNEZEAU aura lieu le dimanche 17 juin 2011 dans la prairie des Papillons. Cette journée débutera à 10H30 par la messe en plein air, sur le site de la kermesse, si le temps le permet. Un repli à l’église est prévu en cas d’intempéries. Le thème choisi cette année est : les Contraires. A partir de 14H30 (départ des Humeaux), le traditionnel défilé de chars confectionnés par les parents illustrera ce sujet. Un défilé en musique, puisque la batterie fanfare El Groupeto de Fontenay le comte donnera le bon tempo en tête du cortège. A partir de 16HOO ce sera aux enfants de vous montrer les danses qu’ils ont patiemment apprises ces derniers mois. De nombreux stands et animations vous distrairont durant cet après midi. A partir de 19hOO, pour ceux qui le souhaitent, vous pourrez rester dîner sur place dans une ambiance conviviale et détendue. Au menu : moules-frites, fromage et café.
Nous espérons vous retrouver nombreux lors de cette journée qui marque la fin de l’année scolaire et donne le top départ de l’été. Votre participation financière contribue à l’achat de matériel pour nos enfants, ainsi qu’à l’investissement et l’entretien de notre école. Nous tenons aussi à ce que cette kermesse reste en lien avec notre communauté chrétienne. En effet, depuis de nombreuses années, une partie du bénéfice de la journée est aussi reversée à la paroisse Saint Pierre des deux Lays.
Nous vous attendons nombreux !

Le comité kermesse

- Pour avancer ensemble....

Il y a beaucoup à découvrir, beaucoup à connaître, beaucoup à comprendre en arrivant, et combien plus en étant curé de deux paroisses ! Une géographie, des personnes, des groupes, des fonctionnements, ... Une vie humaine et une vie d’Eglise riches et variées, en constante évolution. Et il y en a qui osent dire encore que l’Eglise ne bouge pas ! Comment, pour nous les prêtres, et pour moi comme curé, être présents à toute cette vitalité, lui permettant de s’exprimer et de se déployer ? Je crois de plus en plus à ceci : « le ministère du prêtre est de moins en moins central mais toujours capital ».
Les ennuis de santé de l’abbé Jean Buton cette année, le plus petit nombre de prêtres dans les années à venir indiquent bien qu’il nous faut poursuivre le mouvement en cours, cette participation des uns et des autres pour que vive ce que nous souhaitons faire vivre.

Et la place du prêtre, importante, essentielle, pour soutenir, accompagner, servir la communion, annoncer et renvoyer toujours au Christ, rappeler l’ouverture et la mission...

Il reste que dans les tâches où la présence du prêtre est requise, des questions fortes sont posées : comment être présent aux deux paroisses, dans la conduite pastorale, tout en respectant l’identité de chacune, et sans surcharge excessive ? Comment continuer à célébrer les sacrements demandés ? (Il y a l’eucharistie du dimanche, avec l’équilibre trouvé cette année, mais pour combien de temps ?... Les baptêmes et mariages, toujours en nombre important, pour lesquels nos frères diacres sont bien engagés ...) Comment continuer à être présent à la catéchèse, aux différents groupes existants, et répondre à toutes ces demandes adressées directement au prêtre ?

Tout cela - que je perçois fortement en arrivant - toutes ces mutations à vivre et à accompagner - appellent notre réflexion, une prise en charge commune pour avancer sereinement, dans la confiance. En fait, c’est ce que nous ne cessons de faire en Eglise depuis le concile Vatican II. Et ce n’est jamais fini !

Jean-Marie BOUNOLLEAU

- Vendredi 1er Juin à 20H30
à l’Espace St Vincent de Paul (Place Jeanne d’Arc à Chantonnay) conférence : « DANS L’ÉLAN DU CONCILE VATICAN II »,
(à l’occasion du cinquantième anniversaire) Animée par Mgr Jacques David, évêque émérite d’Evreux.

- L’ordination sacerdotale de Jean-Marie PARRAT, sera célébrée le dimanche 24 juin en la Cathédrale de Luçon à 15h30.

- Difficultés et richesses d’avoir un membre musulman dans sa famille
Le samedi 2 juin 2012 de 9 h 30 à 12 h 00 à la Maison du diocèse - La Roche-sur-Yon
Un membre de votre famille est musulman (époux, gendre, fils, fille...) ou vous connaissez une personne dans cette situation ?
Comment vivre cette réalité comme chrétien ?
témoignages - partage - apport biblique

- La nuit des églises - Samedi 7 juillet 2012
Partout en France, à une même date, cette année, La soirée du samedi 7 juillet, toutes Les églises qui Le souhaitent, ouvriront Leurs portes en soirée. Elles accueilleront tous ceux qui se présenteront. Fort du premier succès de La « Nuit des églises » 2011, à Laquelle plus d’une centaine d’églises a participé, le Service National de La Pastorale Liturgique et Sacramentelle renouvelle l’expérience en 2012 avec une nouvelle édition.

- 51ème Stage des Jeunes Organistes du 8 au 15 juillet 2012 au Centre Spirituel de Chavagnes-en-PailLers
Pour les jeunes de 9 à 18 ans qui sont organistes sur leur paroisse ou se destinent à le devenir, formation complète pendant ces 8 jours : cours de clavier et/ou pédalier, cours de formation musicale, cours de Liturgie, chant/choral,
Pour les élèves de plus de 14 ans un emploi du temps spécifique leur est réservé avec des cours d’improvisation, des cours d’harmonie et d’écritures et des cours de facture d’orgue.
Les temps de travail alternent avec Les moments de détente. Une équipe d’animateurs s’occupe des Loisirs
INSCRIPTION AVANT LE 19 MAI 2012 à la Maison du diocèse St Paul
62 rue Maréchal Joffre - BP 249 / 85006 LA ROCHE sAON cedex
Tél. : 02.51.44.15.26 / adeline.preault@catho85.org

- Le 17 juin à 11h à Chantonnay : messe avec la participation des groupes Foi et Vie et Foi et Lumière

- MCR : Jeudi 7 juin : rassemblement diocésain à la salle du Bourg sous La Roche de 10h à 17h (accueil à 9h30) animé par Patrick Richard

- MCR : vendredi 29 juin : 14h30 salle l’Etoile( messe à 16h)

- S.O.S. CATECHISTES ! Le caté est un temps de découverte et d’initiation à la vie chrétienne. C’est un temps d’écoute et de partage entre enfants, entre enfants et adulte. Mais comment le caté peut-il être un temps où chaque enfant est écouté, où chaque enfant peut s’exprimer, si les groupes sont formés de 15 à 25 enfants ?
C’est pourtant le cas pour un groupe cette année. Et cela pourrait être le cas, en septembre prochain, pour 5 groupes s’il n’y a pas plus de catéchistes.
Si vous êtes tentés par l’expérience, n’hésitez pas, cette fois ... cédez à la tentation ! Pour plus de renseignements,(quel âge, combien d’enfants, quel moment, quelle aide) prenez contact avec le directeur de l’école, Daniel Charneau :
•Les textes sur l•Les textes sur l