Bulletin de juin 2013

popularité : 28%

Faisons la fête !

Un tel message peut détonner dans une ambiance parfois morose. Ne nous laissons pas envahir par tous les messages médiatiques qui peuvent nous décourager via la télé, la radio, l’ordinateur, le smartphone. Pensons aussi à la fête !

On ne fait pas la fête tout seul. Dans nos familles, quartiers, écoles, associations, paroisses, communes nous avons des occasions, non pas d’oublier "la crise", comme on dit, mais de resserrer des liens qui peuvent être bien utiles pour l’affronter et Vivre.

Une fête est une occasion de rencontres, de partage de moments heureux. C’est une chance offerte pour sortir de notre petit cercle d’égoïsme qui, sans doute, met actuellement à mal notre monde. Nous nous sentirons probablement ragaillardis, plus forts au sortir de ces moments de convivialité.

La fête est une occasion de se mettre en projet. Elle commence déjà bien avant le jour même. C’est un plaisir pour ceux qui reçoivent de se retrouver pour préparer la décoration, le repas, des surprises, des jeux ... Avec enthousiasme, on imagine les sourires, le bonheur de ceux que l’on retrouvera le jour attendu.

La fête, c’est sans doute aussi une thérapie facile à l’heure où nous essayons de tout résoudre par des moyens artificiels, par des produits miracles, par des consultations de mages plus ou moins crédibles. Alors que, parfois, il suffit de ne pas laisser passer cette fête qui s’offre à nous. Ne nous faisons pas tirer l’oreille pour faire le pas, allons-y.

Le Christ devait aimer les rassemblements festifs. Les évangiles nous relatent ces moments où il était de la fête. Adolescent, en déplacement au pèlerinage à Jérusalem, plus tard aux noces à Cana, également "au grand pique-nique" où il multipliait les pains, enfin la veille de sa mort lorsqu’il dînait avec ses amis ... Et dans ses histoires (paraboles), il évoque ces temps de festivités comme, par exemple, lorsqu’il parle du retour du fils prodigue.

Alors ne restons pas dans notre petit coin, allons à la fête ! Et nous en reviendrons plus armés pour affronter la vie quotidienne parfois difficile.

Christian VIOLLEAU - Les Essarts

Le rassemblement comme lien social

A Sigournais, les fêtes organisées par l’école privée, et particulièrement la kermesse du mois de juin, jouent leur véritable rôle de lien social.

Elle rassemble les parents investis dans les bureaux (APEL et OGEC) et permet à chacun d’exercer des responsabilités, de développer des compétences, de prendre une place au sein d’un groupe. Ce don de soi, à chaque étape des préparatifs, est un témoignage important pour nos enfants et ceux de l’école.

Elle rassemble les familles par quartiers (« le bourg », « les lotissements » et « les villages ») pour préparer les chars qui défileront dans les rues le matin. Ces préparatifs, toujours empreints de convivialité, permettent d’intégrer les nouveaux parents, d’apprendre à mieux connaître ses voisins, à valoriser le savoir-faire des uns ou des autres, à créer une mémoire collective qui entretient des liens entre les familles.

Elle rassemble les parents et les enfants lors du défilé où tout le monde est déguisé selon le thème de l’année choisi par les enseignantes. Les enfants prennent plaisir à voir les adultes se transformer et s’amuser dans le but d’animer et faire vivre l’école du village.

Elle rassemble le village autour du défilé dans les rues et du repas champêtre dans la cour du château.

Participer à la kermesse des écoles, c’est aussi se sentir vivre au sein d’un groupe, d’une communauté. C’est témoigner du partage, de l’effort, du respect, de la joie, de l’accueil...

C’est vivre en Chrétien, que l’on soit croyant ... ou non.

Hélène BOISSELEAU- Présidente de l’OGEC de Sigournais

La soirée paëlla de l’Épine Basket

Comme tous les ans en février ou mars, l’Epine basket organise sa désormais traditionnelle soirée paella. Hormis les grands rendez-vous sportifs inhérents à tous les clubs, cette manifestation est le principal temps fort festif de la saison. Il réunit à chaque édition plus de 500 personnes, les licenciés bien sûr, mais également les parents, sympathisants du club mais aussi tout simplement amateurs de soirées dansantes. C’est une occasion de se retrouver pour un autre motif que pour une rencontre de basket.

Comme toute manifestation associative, l’organisation de cette soirée repose d’abord et avant tout sur le travail et la concertation des bénévoles. En amont, une équipe est chargée de la préparation générale : réalisation des billets, réservation de la salle, achats de la nourriture, etc. Charge ensuite à tous les adhérents de s’occuper de la vente des billets.

La spécificité de notre soirée est que toutes les équipes, de minimes (14 ans) jusqu’à seniors sont sollicitées pour le service du repas. C’est un moyen idéal pour responsabiliser les jeunes et ce système est particulièrement apprécié des participants. Cela permet de créer ou de développer des liens entre les jeunes mais aussi entre jeunes et adultes. Cette soirée est souvent l’occasion pour des amis de se retrouver pour un moment convivial.

La soirée paella est aussi organisée dans le but d’obtenir des retombées financières. L’Epine basket regroupe 200 licenciés répartis dans 20 équipes dont plusieurs évoluent 1 au niveau régional. Les besoins en trésorerie sont importants pour assurer le bon fonctionnement du club et financer les différents besoins : déplacements, frais d’arbitres, formation des arbitres et des entraîneurs, salaires et charges diverses. La soirée paella est donc un événement essentiel à la vie du club. Elle permet de fédérer les énergies de chacun autour d’un projet commun bénéficiant à tous les licenciés.

Sylvie AVRIL - Chantonnay

Le bonheur de se rassembler en famille

La Profession de Foi marque la fin d’un cycle de catéchèse, la fin de l’école primaire : l’entrée en 6ème, le passage vers l’adolescence. Notre enfant a grandi depuis que nous l’avons fait baptiser. Il a communié pour la première fois et du haut de ses 10 ans, il ou elle peut dire : « Oui, je crois en Dieu ».
En famille, le repas prolonge la cérémonie. Nous avons préparé les invitations dès le mois de janvier afin d’être sûrs que tous seraient présents : parrain et marraine

mais aussi grands-parents, oncles, tantes et cousins. Nous avons fait ensemble le choix du menu : simple mais qui change de l’ordinaire, ainsi que le plan de table où l’enfant est à la place d’honneur entouré de son parrain et sa marraine.

Nous avons décoré la table (cierge reçu le jour de son baptême, dragées pour rappeler ce jour et pour la gourmandise ainsi que le cierge reçu le jour même, sans oublier les fleurs).

Après le repas, nous avons fait des photos et regardé celles prises lors des fêtes précédentes.

Une journée bien remplie où le soir venu, on rend grâce pour ces bons et simples moments de bonheur en famille.

Céline DELAVAUD – Bournezeau

Rassemblement de quartier

Il y a vingt ans que le pique-nique du quartier a lieu le premier samedi de septembre, sauf cas particulier, comme cette année, ce sera le 31 août à cause d’un mariage.

Cette journée est vraiment attendue de tous pour se retrouver, s’amuser et chanter ensemble, tout simplement. Cela se passe sous une tente, dans la rue ; le repas est préparé par les messieurs - il faut le signaler - après quelques réunions, bien sûr ! Les dames s’occupent des desserts et de l’animation tenue secrète jusqu’au jour J., qui revient tous les deux ans puisque nous avons le quartier du haut et celui du bas.

Quant à l’apéro, il est offert par ceux qui ont un événement particulier : anniversaire, naissance, mariage, retraite, et les nouveaux venus.

L’ambiance est au rendez-vous, c’est le suspense pour les jeux : qui va faire quoi ? Et les photos du dernier pique-nique sont exposées.

Depuis quelques années, nous fêtons le Mardi Gras : soirée pot-au-feu, tourtisseaux, merveilles, gaufres. Cette soirée est réservée aux jeux de palets, cartes, scrabble, etc.

Tout se passe dans la joie et la bonne humeur ; c’est l’occasion de se connaître, de fraterniser, car le reste du temps chacun est pris par le tourbillon de la vie. Il faut mentionner que tous sont prêts à rendre service, dans les joies comme dans les peines ; exemple : notre voisine, sans famille proche, étant décédée, un élan de solidarité pour le funérarium et la sépulture s’est fait spontanément.

Pour une bonne entente entre voisins, il suffit de rester discret, attentif, s’accepter avec ses différences et rester serviable en toute circonstance.

Un quartier de Saint-Prouant

« La Cécilienne » rassemble

Depuis neuf ans, l’Amicale Cycliste Cécilienne et l’Amicale des Sapeurs Pompiers de Sainte-Cécile organisent une randonnée « La Cécilienne » à allure libre, sans esprit de compétition. Elle se déroule fin octobre-début novembre autour de la commune, notamment le Moulin des Bois. Cette rando pédestre et VIT mobilise une cinquantaine de bénévoles pour le bon déroulement, tisse de nombreux partenariats avec les commerçants et artisans locaux pour la tombola. Elle met en relation avec les résidents de la commune, les différents circuits empruntant des propriétés privées, occasionnant la découverte de magnifiques paysages et de sentiers inaccessibles. Ouverte à tous, certains viennent de loin, on y participe en famille, avec des amis, pour s’oxygéner, harmoniser efforts et échanges, s’entraider dans les passages difficiles. Les lieux de ravitaillement permettent de créer des liens entre participants et organisateurs.
Chaque année, au cours d’une soirée réunissant les bénévoles et sponsors de cette manifestation, les bénéfices sont reversés sous forme de don à des œuvres caritatives, notamment aux œuvres des pupilles venant en aide aux enfants de sapeurs pompiers décédés.
« La Cécilienne » rassemble, un
dimanche matin, près de 2.000 personnes au service
d’associations caritatives dans une activité « sportive  », ouvrant sur la Création et sur l’autre dans une ambiance
fraternelle. C’est aussi tout un dynamisme local mobilisant durant
plusieurs mois des bénévoles soucieux de l’accueil et de propositions originales
pour faire découvrir le terroir et les productions locales dans un stand de
dégustation sur les parcours.

Sortir de chez soi, se rassembler, s’accueillir, découvrir l’autre différent, vivre un moment ensemble pour repartir en pleine forme vers le quotidien de la vie après une pause, n’est-ce pas une attitude spirituelle humaine dans l’esprit de Diaconia ?

Béatrice ROUSSEAU - Sainte Cécile

- Un temps pour s’arrêter, pour se ressourcer : « Prier avec Vatican II sur l’Église"
avec Mgr Albert Rouet, archevêque émérite de Poitiers : du lundi 3 juin au dimanche 9 juin de 9h à 19h
Centre spirituel Béthanie de St Laurent-sur-Sèvre. Pour tous.

- Retraite : à l’école de St-Joseph, « Rencontre Dieu »
avec le père Marie-Joseph Seillier du dimanche 16 juin 18h45 au samedi 22 juin à 19h
Centre spirituel l’Immaculée de Chaillé-les-Marais. Pour tous.

- Cérémonie d’Envoi des J.M.J. Thème : « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples ! » (Mt 23,19) samedi 22 juin 19h maison du Diocèse de la Roche sur Yon. Pour jeunes

- Alexandre ROBINEAU
(originaire de Mouchamps) sera ordonné diacre en vue du sacerdoce le dimanche 23 juin, à 15h30 en la cathédrale de Luçon.

- RETRAITE : « Les grandes attitudes spirituelles à recevoir de Vatican II »
par le père Clément Pichaud : du dimanche 7 juillet 18h45 au samedi 13 juillet
10 h - Centre spirituel l’Immaculée de Chaillé-les-Marais. Pour tous.

- Une aventure humaine à la portée de tous
L’OCH lance une drôle d’aventure pour ses cinquante ans : un tour de France à pied et en joëlette pendant six mois, sur un parcours de 3000 kilomètres, prenant fin le 13 octobre 2013 à Paris.
Pour quoi ? pour rien ... juste la richesse de la rencontre avec la personne handicapée,
la joie d’aller au-devant de tout un chacun sur les routes et dans les villes et villages.
C’est à la portée de chacun, personne ayant un handicap ou valide : venez et marchez,
venez et participez une heure, un jour, une semaine. Le tour de France de l’ 0 C
H passera dans les paroisses du doyenné de Chantonnay, la première semaine de
septembre 2013. Nous comptons sur vous ....

- Le pèlerinage en Terre Sainte
organisé par le doyenné aura lieu du 12 au 21 mars 2014. Il reste encore quelques places, n’hésitez pas à vous pré-inscrire. Le programme est établi et est en cours de confirmation auprès de l’agence de Terre Sainte.
Messes du dimanche entre le 02/06/ 2013 et le 30/06/2013

Paroisse St Pierre

Messes du dimanche au mois de juin

. Puyb. samedi Chant StPhil. St Mars St Hilaire Sigournais St VincP Bourn.
02/06/13 19h 11h 9h30
09/06/13 11h 9h30 11hProf foi
16/06/13 19h 11h 9h30 11h
23/06/13 19h 11h 10h30Celé laïcs 9h30
30/06/13 19h 11h

BAPTÊMES CÉLÉBRÉS SUR LA PAROISSE

21/04 Chantonnay Maël fils de Matthieu LOISEAU et Emmanuelle JOGUET
Alizée fille de Christophe GELIN et Sandra DUCEPT
Maélle fille de Philippe RAMBAUD et Sandrine BODIN
Cataleya fille de François CHARPENTIER et Angélina ALLAIN
04/05 Chantonnay Léa fille de Emilien RENAUD et Marina HERVOUET
Noélie fille de Jean-Pascal BULTEAU et Angélique BAUDET
Alexis fils de Nicolas RAUTUREAU et Julie FLAVIEN
Victoire fille de Bertrand JARRION et Marlène SOULARD
Maëlisse fille de William RAMBAUD et Adélaïde FORESTIER
Télio fils de William RAMBAUD et Adélaïde FORESTIER
Giulia fille de Garry ETOURNEAU et Edith GOGEON
Thaïs fils de Anthony VRIGNAUD et Amélie BRUNELIERE
09/05 Chantonnay Chloé fille de Jean-Baptiste BRIFFAUD et Aurore DEBOIS
Lucas fils de Olivier CHAGNOLLEAU et Vanessa GATEAU
12/05 Boumezeau Hugo fils de Freddy BORDAGE et Christelle MARTINEAU
Maël fils de Hugues BAUDIN et Sophie BOISSEAU
Timoé fils de Mathieu CHEVALIER et Emilie ROBIN
Louison fille de Thomas BRANTHOMME et Marion BOIVINEAU
Gabriel fils de Christophe GAUTRON et Elodie CROISER
19/05 Chantonnay Malone fils de Pierric HERBRETEAU et Catherine GOUIN
Noëvan fils de Christophe GOICHON et Laure de GUIGNE
Tiphaine fille de Stéphane BAUDRY et Valérie SACHOT
Oxane fille de Stéphane BAUDRY et Valérie SACHOT

SEPULTURES CELEBREES SUR LA PAROISSE

20/04 Chantonnay Marie ANNONIER
24/04 Chantonnay Hélène BOSSARD
30/04 St Philbert Mie-Madeleine BAUDRY
30/04 St Philbert Marthe MAILLET
03/05 Chantonnay Marcel ROUX
07/05 Chantonnay Denise HERBRETEAU
11/05 Bournezeau Paulette RENAUD
11/05 Chantonnay Denise MAROT
11/05 St Philbert Hélène FORTIN
13/05 Puybélliard Robert GRASSIN

Annonces paroissiales

- Samedi 1er juin à 17h30 à l’église de Chantonnay : temps fort d’éveil à la foi, ouvert à tous les enfants de 3 à 6 ans

- Dimanche 9 juin à 11 h à l’église de Bournezeau : Célébration de la Profession de foi

- Bournezeau- St Vincent P. C.C.P. Bournezeau St Vincent Puymaufrais : Lundi 1er juillet - 20h30 - salle l’Etoile. Rencontre de tous les acteurs de la liturgie. But de la rencontre : Echanger sur la manière de remodeler les équipes liturgiques pour permettre à chacun de continuer d’être acteur dans les célébrations dominicales moins nombreuses.

- La kermesse paroissiale de l’école Saint André de Bournezeau aura lieu le dimanche 16 juin 2013 dans la prairie des Papillons. Cette journée débutera à 11hOO par la messe en plein air, sur le site de la kermesse, si le temps le permet. Un repli à l’église est prévu en cas d’intempéries.

- En route sur les chemins de St Jacques : Nous sommes un groupe de 8 jeunes, âgés de 16 à 18 ans, et de 3 accompagnateurs : Marie, Fabienne et Loïc, séminariste sur la paroisse de Chantonnay. Après avoir reçu notre sacrement de la confirmation en 2010, nous avons décidé de continuer notre parcours. Nous sommes allés au pelé de Lourdes, à la Chapelle des Goélands à St Jean-De-Monts, à Taizé pour certains... Ces différentes expériences nous ont permis de grandir humainement, et de vivre notre foi avec d’autres jeunes. A la fin de l’année, nous avons conscience que le groupe, de part nos orientations différentes, ne pourra continuer. Mais avant cela, nous voulons vivre une dernière expérience ensemble. Nous partirons donc cet été sur les chemins de St Jacques de Compostelle du 11 au 25 août. Notre parcours nous mènera dans le Sud de la France avec une dizaine d’étapes entre Conques et Moissac. Nos attentes : se retrouver dans un environnement différent de notre quotidien, se ressourcer, faire des rencontres, vivre en communauté, vivre des temps de partage... Nous ne manquerons pas de vous faire partager notre expérience à notre retour !

- Pèlerinages de septembre :
La Ricotière, le 1er septembre 11 h : pas de messe à Chantonnay, une messe à St Phiibert à 9h30
La Barillière, le 8 septembre 11 h : pas d’autres messes pour la paroisse

- Mercredi 5 juin à 20h30 à l’espace St Vincent de Paul pour les paroisses St Pierre des deux Lays et St Etienne de Grammont : Rencontre pour faire le point sur les célébrations de la Parole. La rencontre est ouverte à tous ceux qui ont participé à la mise en œuvre et à l’animation de ces célébrations