Bulletin de juillet 2013

popularité : 16%

Diaconia : que notre Eglise est belle !

Que l’Eglise est belle quand elle sait aimer ! Que nous sommes beaux quand nous aimons !

Ces mots peuvent nous étonner ou nous interroger. Ils sont simplement dans la droite ligne du message évangélique de Jésus qui, au risque de passer pour un radoteur, ne cesse d’insister : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » ou encore « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » ou « Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » « C’est à la manière dont vous vous aimerez les uns les autres qu’on vous reconnaîtra comme mes disciples. » « Comme je demeure en vous, demeurez dans mon amour. » Quelles sont belles ces paroles et comme elles deviennent plus belles et transformantes quand elles sont vécues !

En revenant du rassemblement Diaconia, à Lourdes, les 12.000 participants de France, dont 198 de notre diocèse et 6 de notre Paroisse St-Jean-Les-Paillé, ont vu ce que pouvaient produire comme fruits ces Paroles du Christ, vécues au coeur de l’Eglise et de la société. Nous aurons à goûter ensemble le communiqué final mis à la disposition dans nos églises. Une manière de nous appeler encore et encore à vivre et à servir le chemin de fraternité. Nous nous y aiderons …

Oui qu’elle est belle l’Eglise quand elle donne ou laisse la parole aux plus pauvres, aux personnes handicapées, aux blessés, aux malmenés de la vie, aux personnes marquées par le divorce, aux prisonniers, aux migrants, aux enfants, aux affamés de tendresse et d’amour, aux chercheurs d’emploi … aux personnes de toutes les générations, particulièrement ceux et celles que personne ne rejoint ou si peu …

Elle est belle cette Eglise quand elle sait aimer avec le regard du Christ, quand elle prie en sortant d’elle-même avec les yeux fixés sur le Christ et sur le monde tout en même temps, quand elle écoute, accueille, se fait servante et pauvre, quand elle n’exclut personne, quand elle ne juge pas, mais accompagne.

Que nous sommes beaux quand nous aimons ou voulons aimer, ou quand nous sommes aimés. Tout est dans le regard ou passe par le regard, nous le savons bien. Oui le regard dont nous parle si bien Bernadette, considérée comme une fille de rien, une pauvre, née dans une famille de pauvre, avec un père qui a connu la prison. Tout d’un coup, Bernadette est devenue belle et rayonnante. En parlant de Marie, elle a ces mots que nous pouvons inscrire au fond de notre coeur en lettres de lumière pour qu’elles rejaillissent à tout moment dans nos rencontres.
« Elle m’a regardée comme une personne. »

Abbé Gérard BATY
Extrait du bulletin de la Paroisse St Jean-Les-Paillé

Diaconia, du 9 au 11 mai à Lourdes : « Vivre en frères »

La démarche Diaconia 2013 avait été lancée il y a deux ans, pour appeler les communautés chrétiennes à vivre dans la réciprocité, la fraternité et l’espérance avec les personnes habituellement tenue à l’écart, et à leur donner toute leur place dans la vie des paroisses et dans les célébrations.
Entre forums et ateliers préparés par plus de 200 personnes, de nombreux participants exprimaient la joie d’avoir pu écouter la parole des plus pauvres, et d’avoir expérimenté qu’une fraternité avec eux était possible, au-delà de toutes les différences. Ils se disaient aussi « touchés » par leurs témoignages, qu’il s’agisse de personnes en grande précarité, handicapées, de demandeurs d’asile ou de Roms ... et « émerveillés par la foule d’initiatives » témoignant que des chrétiens par milliers mettent en actes la fraternité. « Jamais je n’aurais pensé qu’autant de personnes pouvaient aider les autres, et que des pauvres prendraient la parole devant un si large public. » s’émerveillent Sylvaine et Chantal du Nord, qui ont pourtant eu le courage – soutenues par le Secours Catholique – d’interpeller les candidats lors des dernières élections législatives.…

Se tourner vers ceux qui sont menacés par une forme ou une autre de mort sociale, être à leurs côtés chaque fois que la dignité humaine est en cause.
Car vient désormais le temps de la mise en oeuvre. « En septembre, je serai au pied du mur » note avec humour le Père Régis Rolet, délégué épiscopal pour l’Année de la Foi et de la Nouvelle Evangélisation dans le diocèse de Coutances, qui deviendra curé de paroisse pour la première fois. « Je ne sais pas encore comment je ferai pour que les pauvres se sentent chez eux chez nous. D’abord, j’écouterai … » assure-t-il.

En écho, Anne Nitting de Meurthe-et-Moselle, estime « qu’il faudra du temps » pour décloisonner les initiatives de solidarité afin qu’elles soient davantage associées au service de la Parole et de la liturgie et redécouvrir que la rencontre des plus pauvres est « un lieu source » pour la foi. « Mais nous y parviendrons, car c’est le coeur de la vocation de l’Eglise, et cela nous ramène à l’essentiel » veut-elle croire. « Dans les paroisses, ceux qui ont acquis une compétence du fait de leur engagement pourraient devenir des médiateurs, dire quelque chose de ceux qu’ils ont appris à connaître dans un lieu de relecture spirituelle », suggère Dominique Saubier, responsable de la Communauté Emmaüs en Haute-Savoie.

Si tous les diocèses n’ont pas avancé au même rythme dans la démarche Diaconia, si certaines paroisses ou communautés sont restées à l’écart, tous ceux qui étaient présents à Lourdes et en représentaient des milliers d’autres s’accordaient à dire que les rencontres « improbables » qu’ils avaient vécues, pour reprendre le terme de François Soulage, président du Comité de pilotage de Diaconia, leur donnaient « une responsabilité » : se tourner vers ceux qui sont menacés par une forme ou une autre de mort sociale, être à leurs côtés dans les débats publics chaque fois que la dignité humaine est en cause. D’être, somme toute, et avec beaucoup d’autres des « veilleurs ».

Bruno BOUVET et Martine de SAUTO
Extrait du journal « La Croix » du lundi 13 mai 2013

Témoignages de participants de notre doyenné :


Grand moment de fraternité, nous nous sommes retrouvés avec toutes nos différences. Aller vers l’autre, le plus faible, n’est pas toujours facile. Lui sourire, lui dire bonjour, c’est déjà la fraternité.

Ce SDF rencontré lors d’un forum disait que « Lorsqu’il rencontrait un ministre ou un maire de grande ville, j’y allais avec ma tenue de SDF et mon langage de rue et là, il m’écoutait. » Moi, nous, chrétiens, sachons les écouter, les aider. Prenons le temps d’aller à leur rencontre. Que notre Eglise s’ouvre à tous !

Michel

Nous avons été invitées par « l’atelier du Secours Catholique » à participer à Diaconia à Lourdes. Pour plusieurs d’entre nous, c’était la première fois.
Nous avons vécu des moments très forts : veillées aux flambeaux, forums, et surtout nous nous sommes fait de nouvelles amies.

Nous remercions les animatrices du Secours Catholique pour l’ambiance qu’elles nous ont fait partager.

Pierrette – Christelle - Nadine

Diaconia … Non, nous n’étions pas en pèlerinage … !

Diaconia : le service du frère. Notre frère c’est notre voisin, quelle que soit sa couleur ou sa religion, la personne qui fait la manche au coin de la rue, l’alcoolique ou le drogué qui nous dérange, le mal-voyant ou la personne handicapée en fauteuil roulant, le malade, le chômeur, celui qui vient au secours catholique ou au Resto du Coeur chercher de pain mais aussi une écoute … Notre frère c’est également celui que l’on pense être bien plus riche, bien plus heureux que nous …

Pendant ces deux jours très denses, riches en émotions, nous avons découvert toutes ces personnes en fragilité qui nous entourent ; ces personnes pour lesquelles nous avons comme tout le monde des préjugés

... Quelques exemples :

- Forum n°4 sur les ROMS : « Ces gens du voyage, ces voleurs de poules … ils pourraient bien travailler comme tout le monde ! »
Mais, qui acceptera de leur faire confiance en leur donnant du travail ?

- Témoignages des détenus de la prison de Béziers :

« Comment parler, et à qui, quand on se sent si sale ? »
« Finalement, nous sommes moins prisonniers que vous … »

- Le groupe « Place et paroles des pauvres »
Ce groupe constitué de personnes en situation de fragilité a été totalement impliqué dans l’organisation du rassemblement Diaconia. C’est ainsi que nous avons pu entendre le témoignage d’une femme illettrée il y a peu de temps encore, à qui on ne donnait pas la parole. A Lourdes, elle a osé prendre le micro devant 12.000 personnes !

- Une autre nous a fait part d’un tag qu’elle a lu sur la porte d’une Eglise : « Ouvrez les portes, Dieu est à tout le monde ».

Ce rassemblement nous a bousculés … Il n’était pas une fin en soi, il faut maintenant en tirer les leçons.

Ce que nous devrions en tirer :

- Prendre le temps : de dire bonjour, de regarder l’autre, de l’écouter sans le juger, de rendre un service, même tout petit …

- Il faut inverser les choses :

Il ou elle a besoin de moi … mais il ou elle a également quelque chose à m’apporter.

Il faut accompagner, ne pas faire à la place de l’autre, mais faire avec l’autre ou lui apprendre à faire.

Dans nos communautés chrétiennes de proximité, dans nos équipes paroissiales, sommes-nous prêts à faire confiance, à intégrer une personne plus fragile, à lui donner une place « active » dans nos services ?...

Rappelons ici la phrase (pierre angulaire du rassemblement) de Mgr Housset évêque de La Rochelle et Saintes :
Personne n’est trop pauvre pour n’avoir rien à dire, rien à partager …

Paulette – Martine – Marie Cécile – Daniel

NB : Diaconia diocésain le samedi 5 octobre, de 15h à 22h aux Etablières
à La Roche-sur-Yon.

« Allez ! De toutes les nations faites des disciples » (Mt 28, 19)

Cette citation d’Evangile est le thème des Journées Mondiales de la Jeunesse appelées plus couramment les JMJ. Elles rassemblent des milliers de jeunes catholiques du monde entier. Cette année, elles se déroulent à Rio-de-Janeiro au Brésil, et nous sommes plus d’une vingtaine de vendéens à y participer du 13 au 31 juillet 2013.

Nous allons découvrir quelques villes du Brésil (Queimadas, Salvador) et assister au festival de la jeunesse à Rio où de nombreuses activités nous seront proposées : catéchèses, conférences, concerts, pièces de théâtre … pour nous inviter à réfléchir autour de ce thème.

A la fin du festival de la jeunesse, le Pape François nous rejoindra pour un week-end de prière fraternelle. C’est un moment très fort où des millions de jeunes sont réunis en un même lieu et pour la même raison : Dieu.
C’est sûrement la seule année où je vais pouvoir participer aux JMJ. Il y a deux ans, je n’ai pas pu aller à Madrid, donc je suis vraiment contente de les vivre enfin.

Je remercie la participation de la paroisse Sainte Croix-des-Essarts pour la vente de billets de tombola. Les JMJ ont un coût mais cela en vaut la peine. Elles prouvent au monde qu’il existe une Eglise jeune et dynamique, prête à prendre la relève et annoncer la Bonne Nouvelle. Un retour JMJ, avec quelques photos, sera organisé sur la paroisse.

Marielle ANDRÉ – Les Essarts

NB : Deux matinées spéciales JMJ à Rio, les dimanches 21 et 28 juillet de 10h.30 à midi, à l’antenne sur France 2.

BAPTEMES CÉLÉBRÉS SUR LA PAROISSE

25/05 Puybéliard Coline, fille de Benoît Avril et Sonia GILLET
02/06 Chantonnay Victor, fils de Xavier BLANCHARD et Delphine ARDOUIN
Norah, fille de Mickaël CHARBONNEAU et Sabrina FLANDROIS
Marie, fille de Laurent GAUTRON et Angélîne HUVELIN
Louna, fille de Anthony NICOLLEAU et Amandine GUILLOTEAU
16/06 Chantonnay Flavie, fille de Jean-Hugues BRECHOIRE et Angélique SORIN
Axel, fils de Damien CHAIGNEAU et Magali OUVRART
Faustine, fille de Bertrand BRUSSEAU et Dorothée CAIGNON
Tess, fille de Davy BOISTIERE et Emeline CAGNON

SEPULTURES CÉLÉBRÉES SUR LA PAROISSE

16/05 Bournezeau Jeanne MOUMEIN
17/05 Bournezeau Monique GILBERT
20/05 Chantonnay Jean-Eudes THIBAUD
21/05 St Hilaire Joël LORIEU
25/05 Chantonnay Alphonsine AIRAUD
27/05 Chantonnay Odette BORDAGE
29/05 Chantonnay Thérèse MEIGNAN
01/06 St Hilaire Odette ARDOUIN
05/06 Chantonnay Jean ROBIN
15/06 Sigournais Louise DE PLESBIN
18/06 Chantonnay Emile RI PAU D
21/06 St Hilaire Abel SORIN

Annonces paroissiales
-  Le dimanche 9 juin dernier, la Communauté des Fournils - de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X - a organisé une procession du St Sacrement aboutissant devant l’église de St Germain de Prinçay, Voici ce qu’a répondu le P. Jacques Gomart, Vicaire Général du diocèse à l’abbé L. Ramé, responsable du Prieuré des Fournils qui demandait l’autorisation d’accéder à l’église : « Avec regret, au vu des relations actuelles de la Fraternité Saint Pie X avec le Saint Siège, Mgr Castet ne peut pas accorder cette autorisation. »
A/8. La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X n’est plus en communion avec l’Eglise Catholique, depuis l’ordination conférée par Mgr Lefebvre à 4 évèques sans l’autorisation du Pape (1988). Le pape Benoît XVI a œuvré pour un retour vers l’unité, mais jusqu’à présent, sans résultats tangibles.
- Le 19 juillet à 20H45 dans l’église de Chantonnay concert des « Petits Chanteurs de Nogent sur Marne » : entrée payante : 10€

- Pèlerinages de la Rîcotière, le 1er septembre 11 h : Fête de paroisse : II n’y aura pas d’autres messes sur la paroisse ce dimanche : messe à Puybéiliard à 19h le samedi 31 août.
Les enfants seront particulièrement accueillis et des activités seront proposées pour tous les âges. N’hésitez pas à venir en famille, apporter le pique-nique......
- Depuis quelques mois (Décembre 2012), nous vivons, pour les deux paroisses de St Etienne et de St Pierre, l’expérience des célébrations de la Parole, proposant de se rassembler le dimanche et maintenant une célébration au moins une fois par mois dans chaque clocher.
Le 5 juin dernier, des acteurs de ces célébrations se sont réunis pour faire part de leur ressenti, rapporter les réactions des uns et des autres, faire ainsi le point afin de mieux poursuivre l’expérience.
- Après quelques années d’interruption, le Conseil de la Paroisse St Pierre redémarre. Il s’est réuni le 25 juin, avec des personnes appelées, un représentant de chaque équipe d’animation des Communautés Chrétiennes de Proximité, et l’équipe pastorale. « Le Conseil de paroisse est lieu d’échos, de recul, de réflexion. Il est force de proposition et d’orientation, qui tiennent compte à la fois des enjeux locaux pour l’évangélisation et des orientations pastorales diocésaines » (doc. diocésain du 1er oct. 2012).
- L’équipe du Rosaire de Bournezeau et St Vincent Puymaufrais se rencontre pour un temps de prière à la grotte de la Ricotière le lundi 8 juillet à 15h. Elle propose à ceux qui le désirent de rejoindre l’équipe pour prier ensemble.
Messes du dimanche entre le 01/07/ 2013 et le 31/07/2013

’ »

. Puyb.samedi Chant St Phil. St Mars St Hilaire Sigournais St VincP Bourn.
07/07/13 19h 11h
14/07/13 19h 11h 9h30 9h30
21/07/13 19h 11h 9h30
28/07/13 19h 11h 9h30 9h30

INTENTIONS DE MESSES du1er au 31 juillet2013
Si vous souhaitez donner des intentions de messes pour le prochain bulletin veuillez le faire au plus tard le dimanche 14 juillet 2013
A noter : Le calendrier des messes est régulier, pensez à bien vérifier vos dates avant de déposer votre demande. Sinon elle sera reportée au mois
suivant