Réflexion sur la famille, préparation du synode à venir...

popularité : 35%

Une rencontre a eu lieu le jeudi 12 février , 20h30, à l’espace St Vincent de Paul

Question 1. Comment progresser dans l’éducation affective, relationnelle et sexuelle des jeunes ?
Des propositions sont faites dans les institutions scolaires.
Cette responsabilité est d’abord celle des parents. C’est la vie de famille qui est éducative.
Cette génération des parents est une génération ouverte, bienveillante, attentive aux amis… (avoir une parole optimiste est important). Ils ont l’image d’une famille réussie, avec maison, vacances à la neige, deux enfants de sexe différent si possible…
Comment faire évoluer ces stéréotypes ?

Il y a une maturité de ces adultes, qu’il faut aider à murir, pour accueillir la dimension de la grâce, savoir dire merci pour ce qui leur est donné (dimension du sacrement).
Mais il faut aussi dire :
-  qu’il est possible de se marier sans faire des dépenses faramineuses.
-  Que leur union n’est pas qu’une affaire privée mais a aussi une dimension sociale, devant témoins…

La proposition peut venir au moment de la célébration du baptême de leur enfant.

Question 2. Comment mieux entendre et accompagner les couples et les personnes vivant dans des situations difficiles ou douloureuses ?

- La première chose importante : le rapport à l’Evangile, l’attitude de Jésus face à …

- Les personnes divorcées : Quel accueil sur la paroisse ? Quel lieu d’écoute ? Ils sont et restent toujours des chrétiens, des baptisés.

Il y a blocage dans le dogme… Bien sûr la fidélité est sacrée, mais l’exclusion n’est pas charité.

- Les personnes en difficulté conjugale. Avoir un lieu d’écoute par des laïcs dans le bâtiment église. Pourquoi ne pas réinvestir le lieu église, lieu de permanence…

Comment proposer de continuer une relation commencée lors de la préparation aux divers sacrements ? Comment poursuivre le lien établi ?...