Bulletin de septembre_2015

popularité : 35%

La rentrée se décline au pluriel

La rentrée, ce mot résonne en ce moment sur les ondes et les médias. Depuis le début de l’été, le cartable est prêt pour le petit enfant qui attend avec impatience sa première rentrée, même si ce jour là, il peut y avoir quelques pleurs. D’autres vont retrouver les copains ou s’en faire des nouveaux en changeant d’établissement.

La rentrée, c’est tout un corps de métier qui vit avec ce rythme là ; enseignants, personnel éducatif, personnels à l’entretien et administratif … Le projet autour de l’enfant ou du jeune, n’est pas qu’une seule tête bien remplie mais qu’il puisse surtout grandir et se développer pleinement. Tous ont leur pierre à apporter dans cette réalisation.

Au-delà du monde scolaire, la rentrée scande bien des vies : la reprise des réunions après la pause estivale pour le monde associatif, les entrainements et compétitions dans le sport et un grand nombre d’activités qui reprennent leur cours. Et puis, il y a tous ceux et ils sont nombreux, pour qui le mot « rentrée » est déjà réalité bien lointaine : ceux qui n’ont pas cessé de travailler ou qui n’ont eu qu’une courte période de vacances, ceux qui ont des vies tellement bousculées …

Avec la rentrée, se pose aussi la question du rythme de nos vies, « le temps passe trop vite » disent certains, car parfois, il donne l’impression de s’enchaîner. Comment trouver du silence intérieur au cours de tous ces mouvements ?

Et à côté, au bord des chemins, nombreux sont ceux et celles qui voudraient bien « rentrer » dans une vie dite « normale » … dans un travail … de l’hôpital … de la prison … d’une destination lointaine. D’autres encore, ne pourront plus rentrer : laisser sa maison pour partir en maison de retraite, cela peut être rude ; le handicap et la maladie parfois brutaux deviennent tellement prégnants qu’ils empêchent tout retour comme avant possible ; tous ceux et celles qui sont sur les chemins du monde qui ne peuvent plus rentrer dans leur pays à cause de la violence et de la guerre, trop risqué pour leur vie et celle de leur proche …

Le pape François, au nom de l’Evangile, nous invite particulièrement à se faire proches de toutes ces personnes « en périphérie existentielle », laissées pour compte.

Abbé Michel PAQUEREAU – Paroisse Ste Croix des Essarts

Mon entrée en 6ème au collège

À la rentrée, je commence une nouvelle année scolaire pleine de changements. Je rentre en 6ème au nouveau collège public des Essarts, le Collège Georges Clemenceau.

Je suis très heureuse de pouvoir intégrer un établissement tout neuf pour une nouvelle étape dans ma vie d’enfant. Quelle joie de quitter le primaire !!

Dans ce collège, je vais faire de nouvelles rencontres, de nouveaux amis/es, de nombreux professeurs qui vont m’apprendre énormément de nouvelles choses.
Un emploi du temps à gérer, un nouveau rythme à prendre. Ça va me changer c’est clair !!

CLEMENCE - 11 ans

Parent d’un enfant qui passe en 6ème


Ma rentrée 2015-2016 s’annonce haute en émotions ! Un garçon de 14 ans en 3ème, une fille de 11 ans qui entre en 6ème dans un autre établissement que son frère, une fille de 5 ans en Grand Section de Maternelle et un p’tit loulou de 2 ans.

Beaucoup de stress pour mes ados dont l’un passera le Brevet des Collèges et dont l’autre entrera dans un tout nouvel établissement dans la commune d’à côté. Il lui faudra également s’habituer à un nouveau rythme, collège tous les jours, prendre le car tôt, manger au self tous les midis. Et ma troisième qui se retrouve seule pour une année à l’école et qui change de classe.

Une chose est sûre : tout le monde aura quelque chose à raconter le premier soir !!

CATHERINE

Seigneur, Nous Te confions cette nouvelle rentrée scolaire.

Donne-nous la joie de retrouver nos collègues
et d’accueillir les nouveaux.
Que notre diversité soit une richesse
au service de l’éducation des jeunes qui nous sont confiés.
 
Pendant cette année,
nous aurons à nous réjouir de bonnes nouvelles
et nous aurons à affronter des moments difficiles.
Donne-nous la force de les vivre pleinement.
Nous T’offrons d’avance ces bonheurs et malheurs.
 
Accorde aux enseignants et aux formateurs l’enthousiasme
de transmettre leur savoir et de faire grandir les jeunes.
 
Donne aux jeunes d’apprendre et d’acquérir
les connaissances professionnelles et humaines
pour devenir des acteurs responsables de ce monde
et le servir au mieux.
 
Que leurs parents puissent les accompagner
avec justesse et amour.
 
Fortifie les employés dans leur tâche quotidienne
au service de tous.
Que leur travail soit respecté et reconnu de tous.
 
Que l’équipe éducative s’ouvre toujours plus aux valeurs
de l’Evangile dans le respect des différences.
 
Donne-nous d’être attentif à chacun et de te reconnaître
en tous et particulièrement dans les plus pauvres.
Puissions-nous agir ensemble pour que la réussite
soit en chacun de nous.
 
Rappelons-nous que Tu nous combles de joie. Amen !

Jean-Pierre TELLIER
Diacre Permanent

Laudato Si’

L‘encyclique du pape François, « Laudato Si’ » est un succès de librairie. Souhaitons qu’elle ne soit pas seulement achetée mais lue, et avec attention.

En effet, elle s’adresse à tous, du personnel politique qui doit prendre des décisions courageuses – et nous pensons, entre autres, au rendez-vous important du sommet sur le climat en décembre prochain à Paris – jusqu’à la famille, où « on cultive les premiers réflexes d’amour et de préservation de la vie » (n°213), des scientifiques qui, par leurs découvertes « donnent un terrible pouvoir » à quelques-uns (n°104), jusqu’aux individus qui, dans le geste de recyclage, peuvent poser un « acte d’amour exprimant notre dignité » (n°211), des industriels qui doivent préserver les ressources de la planète jusqu’aux habitants des quartiers populaires qui « répandent une lumière sur un environnement apparemment défavorable » (n°148).

L’encyclique s’adresse à tous parce que l’enjeu est d’importance : rien de moins que de préserver notre « maison commune », « notre sœur la terre ».

L’action à conduire est qualifiée par le pape « d’urgente et impérieuse » (n°26), pour une « révolution culturelle courageuse » (n°114). Il s’agit, ni plus ni moins, que de « redéfinir le progrès » (n°194). « L’heure est arrivée de réaliser que cette joyeuse superficialité nous a peu servi » (n°229).

Il s’agit pour tous et chacun d’« oser transformer en souffrance personnelle ce qui se passe dans le monde, et ainsi de reconnaître la contribution que chacun peut apporter » (n°19).

Appel, au niveau individuel donc, à une éthique de la gratitude et de la sobriété ; appel, au niveau collectif également, pour une libération par rapport au « paradigme technocratique » et au « consumérisme obsessif ».

Le soir de l’élection du pape, nous n’avions pas compris quel message nous était adressé par ce choix du nom de François. Le pape nous signifiait alors ce que seraient, à l’image du saint d’Assise, les axes forts de son pontificat : « En lui (St François), on voit jusqu’à quel point sont inséparables la préoccupation pour la nature, la justice envers les pauvres, l’engagement pour la société et la paix intérieure » (n°10).

Cette encyclique est un témoignage fort de l’engagement du pape, de la paix qui l’habite et de cette double préoccupation, appelée à n’en faire qu’une : l’attention aux oubliés de notre développement (de la personne handicapée aux générations futures en passant par l’embryon ou encore ceux qui n’ont pas accès à l’eau potable) et l’attention à la nature.

Bonne lecture … pour une conversion écologique intégrale !

Abbé Jean-Marie BOUNOLLEAU

« Vivre la planète aujourd’hui et demain »


Notez dès à présent la date et le lieu : le samedi 17 octobre, à partir de 14h30 et jusqu’à 19h à la salle des Congrès à Chantonnay.

A l’initiative des chrétiens de Vendée, un après-midi forum, ouvert à tous sur ce thème de l’écologie et de la préservation de « la maison commune ».
Témoignages, actions concrètes, échanges à partir de « Laudato si’ » du Pape François.

Ordinations


5 diacres permanents seront ordonnés le samedi 19 septembre à 15h00 en l’église Saint Louis de La Roche sur Yon :

 Monsieur François BOUDET, de la paroisse St Hilaire de Fontenay le Comte.
 Monsieur Thierry OUZET, de la paroisse Notre Dame de la Vie.
 Monsieur Thierry PICHON, de la paroisse Notre Dame de la Vie.
 Monsieur Franck PRIOU, de la paroisse Saint Benoît des Landes.
 Monsieur Christian VINCENT, de la paroisse Saint Barthélémy en Tiffauges

paroisse St Pierre des Deux Lays

- Le « dodoche-tour », de passage dans la paroisse, pour le pèlerinage à la Ricotière, le 6 septembre.

A la rencontre de religieux de notre diocèse. Rassemblement des voitures des participants au pèlerinage, sur les places d’églises pour constituer un convoi, derrière les dodoches. Prévoir des tissus pour décorer les voitures. 3 circuits :

1. Place d’églises de St Philbert (9h30), de Chantonnay (10h)

2. Places d’églises de Sigournais (9h30), de Puybelliard (10h)

3. Places d’églises de St Hilaire (9h30), de Bournezeau (10h)

Pour être à la Ricotière vers 10h45. Témoignages des religieux, Jeux pour les petits… et les grands. Célébration de l’eucharistie. Pique-nique tiré du panier. Prière mariale l’après-midi.

A l’occasion de la messe à la grotte de la Ricotière, le 06 septembre 2015, le club ACE de Sigournais-Rochetrejoux organise une vente de gâteaux. Les bénéfices de cette vente aideront à financer leur voyage humanitaire à Madagascar, prévu en juillet 2016.

Pour en savoir plus sur leur projet, sur leurs actions, n’hésitez pas à consulter leur page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Destination-Mada/904533482926706?ref=ts&fref=ts

- Rallye confirmation

Le samedi 19 septembre, les 60 confirmands du doyenné ont rendez-vous à 12 H au stade municipal de Chauché. Après le pique-nique, ils vont marcher en compagnie des personnes handicapées de ‘Foi et Lumière’ de Chauché aux Essarts. A18 H 30, parents, tuteurs, amis, les retrouveront pour un temps de célébration, au collège St Pierre des Essarts (en direction de Ste Cécile). La soirée pourra se prolonger par la veillée de chants avec Laurent Grzybowski à 20 H 30, toujours au collège St Pierre des Essarts. Veillée ouverte à tous.

- Pèlerinage en Turquie : Dans la suite du pèlerinage en Terre Sainte (mars 2014), à la demande de plusieurs de poursuivre l’approche biblique à partir du terrain, les paroisses de St Pierre et St Etienne projettent un voyage – pèlerinage en Turquie, du 13 au 22 avril 2016, « sur les traces de Paul et des premiers chrétiens ». Passage par Pergame, Ephèse, Milet, Antioche de Pisidie, Konya, La Cappadoce, Kayseri, Istanbul. Demande de renseignements dans les presbytères de Mouchamps et Chantonnay.