Bulletin de Janvier 2016

popularité : 20%

L’Année de la Miséricorde

Le pape François a voulu que cette année soit celle du Jubilé de la Miséricorde. Qu’est-ce à dire ? Le mot est un peu vieillot, pas très courant, difficile à comprendre. Littéralement, « miséricorde » veut dire : « avoir le cœur auprès des pauvres » et, de ce point de vue, on peut le rattacher à l’expérience humaine universelle qui est de s’approcher et de compatir avec celui qui souffre. Appel, non pas à garder notre cœur pour nous, égoïstement, mais à se tourner vers les autres, plein d’attention. Et « ce dépassement et cet oubli de soi pour se tourner vers les autres ne sont pas une faiblesse, mais bien une force » (Card. W. Kasper dans son livre, La Miséricorde).

Bien sûr, la Miséricorde fait partie aussi du message chrétien ; c’est même un des mots les plus riches pour parler de Dieu dans l’histoire des hommes … Parce que, le Miséricordieux, c’est d’abord Dieu le Père, Lui qui a vu la misère de son peuple en Egypte, Lui qui guette le fils prodigue et lui ouvre les bras à son retour, Lui qui, en Jésus, nous a dit tout son amour …

En cette année nouvelle, nous sommes donc invités à redécouvrir ce que veut dire : vivre sous le signe de la Miséricorde.

Il s’agit peut-être de commencer par la chercher, la contempler, en Dieu bien sûr, et toute l’Ecriture en témoigne, et dans tous ces gestes inspirés par l’Esprit de Dieu : ces parents attentifs à leur enfant en difficulté, ces voisins qui s’entraident, la personne malade remerciant la personne qui lui rend visite…

Si nous pouvions, au cours de cette année, nous laisser transformer par ce regard, par Dieu qui nous offre sa Miséricorde, afin qu’à notre tour, nous soyons plein de miséricorde, avec un cœur qui sait battre pour les autres !

Puisse notre monde entrer, aidé par ce Jubilé, dans une ère de miséricorde, de paix. Puissent nos communautés chrétiennes et chacun de nous, en cette année nouvelle, trouver le bonheur, là où les chemins de la Miséricorde nous conduiront.

Abbé Jean-Marie BOUNOLLEAU - Chantonnay

Miséricorde … le mot inconnu

En regardant 60 ans en arrière, pour moi le mot miséricorde c’était de l’inconnu … mais j’allais à confesse, chacun son tour dans le confessionnal. J’entendais la petite trappe s’ouvrir et le par cœur du « je confesse à Dieu » m’emportait. Suivait « j’ai été gourmand deux fois – j’ai dit des gros mots quatre fois – j’ai menti une fois » et derrière la grille une voix disait « tu diras une dizaine de chapelets » … l’absolution et la trappe se refermait. Aucune notion de cette main que Dieu me tendait pour me dire son amour et sa miséricorde … Je sortais de l’église, le devoir accompli, mais ça ne me faisait ni chaud ni froid.

Et aujourd’hui ? La miséricorde, l’amour de Dieu … je ne sais pas mais j’y crois ! De par mon ordination j’ai reçu le ministère de la réconciliation, ou le ministère de la miséricorde, et si quand j’étais enfant ça me faisait ni chaud ni froid, aujourd’hui ça me fait « chaud ».

Tout l’évangile nous montre un Jésus qui accueille. Il ne regarde pas le voleur, le romain, la prostituée, le lépreux, la femme adultère, il accueille un homme, une femme qu’il remet debout en lui disant « va ! ». C’est ce que j’ai découvert et que je continue à découvrir : le Seigneur m’invite à accueillir, à écouter, à dire « Dieu t’aime » - « Dieu te pardonne » - « va ! » « Si tu as le temps chante et dis ta joie ! » Et si c’est bien moi qui suis là, je ne suis qu’un relais et à travers moi c’est Dieu qui accueille.

Je l’ai expérimenté fortement dans mon séjour au Mali. J’étais nul en bambara, la langue la plus courante, et quand je confessais, assis à l’ombre sous un arbre, les gens venaient, s’agenouillaient et mettaient leur tête dans mes genoux, et souvent en pleurant ils parlaient avec force et conviction … Je ne comprenais rien mais quelle importance puisqu’ils parlaient à Dieu. Je les aidais à se remettre debout en leur disant : « Dieu te pardonne, va et chante ta joie ! ».

Voilà 40 ans que je suis prêtre … des milliers de confessions, des centaines de célébration du pardon vécues sincèrement dans la joie. Des confessions individuelles qui m’ont souvent bousculé ; et combien de personnes m’ont fait du bien sans le savoir et ont suscité en moi un changement. J’ai été témoin du courage et de l’humilité quand il faut dire des choses importantes de sa vie. Combien de fois j’ai pensé en écoutant « ta foi est grande ! » et combien à travers quelques paroles, quelques regards sur sa vie des personnes sentent l’évangile … ont l’odeur de l’évangile. Sur un autre registre, les célébrations pénitentielles m’ont beaucoup marqué. Venir et prendre le temps avec d’autres pour louer Dieu et prendre du temps pour regarder sa vie à la lumière de la Parole de Dieu. A ces célébrations combien de fois je me suis dit : « il s’est vraiment passé quelque chose … » ou comme un chant le dit si bien « signes par milliers, traces de ta gloire … » Oui il y a des signes et des signes qu’on ne sait pas toujours voir.

La miséricorde, l’amour de Dieu … je ne sais pas mais j’y crois. Une certitude aussi : les autres m’évangélisent et particulièrement dans le sacrement du Pardon.

Abbé Jean BUTON – Chantonnay

Qu’est-ce que la Miséricorde ?

La Miséricorde. A la question : qu’est-ce que ce mot vous inspire ? Deux mots reviennent régulièrement : Amour et Pardon. On implore le pardon, on accorde le pardon.
Plus élaboré : la miséricorde c’est : « la pitié qui pousse à pardonner à un coupable ». On invoque Marie « Mère de Miséricorde » que l’on retrouve dans la traduction de l’Hébreu « Miséricorde c’est « la tendresse maternelle ».

La question posée aux enfants révèle que ce mot est inconnu pour la plupart d’entre eux.

Alain REVERT – Mouchamps

St Luc, l’Evangéliste de la Miséricorde.

Pendant le Jubilé, les lectures pour les dimanches du temps ordinaire sont tirées de l’Evangile de Luc (année C). Nous connaissons bien la parabole du bon Samaritain (Lc 10, 25-37), celle de la brebis perdue (Lc 15, 4-7) ou encore celle du fils prodigue (Lc 15, 11-32).

En raison de ces passages – et de beaucoup d’autres – saint Luc est appelé l’évangéliste de la Miséricorde.

Tout au long de son Evangile, Luc nous présente un Jésus attentif au pécheur, lui faisant bon accueil, lui offrant le pardon :
de la crèche, avec les bergers,
jusqu’à la croix avec cette parole adressée au larron, « Je te le dis, aujourd’hui, tu seras avec moi dans le paradis » (Lc 23, 43),
en passant par la guérison du paralysé passé par le toit (Lc 5),
la rencontre avec la femme pécheresse (Lc 7)
ou encore l’épisode avec Zachée (Lc 19) …

Les enfants réfléchissent à la [rouge]miséricorde

On m’a demandé d’interroger les enfants de mon groupe de catéchèse sur le mot Miséricorde. Voici les réflexions d’un groupe d’enfants de CE2 autour de ce mot bien compliqué.

Tout d’abord j’écris au tableau : MISERICORDIEUX.

Aussitôt les enfants remarquent la terminaison « dieu », et je leur demande :

- « Dieu, c’est qui pour vous ? »

Ils me répondent :

- « Il est gentil, il nous écoute, on peut le prier, c’est notre ami.. »

Puis j’écris : « Dieu nous accorde sa miséricorde. »

Alors, une petite fille me fait remarquer qu’il y a le mot corde.

Et l’on se souvient que, l’année passée au caté, on a vu qu’une corde invisible faisait le lien entre nous et Dieu ; lorsque nous faisions un péché ce lien était coupé, mais si on demandait pardon la corde était de nouveau nouée. Donc, on peut dire : - Dieu nous accorde sa miséricorde = Dieu nous accorde son pardon.

MICHELE catéchiste

La Confirmation

Depuis septembre 2014, soixante jeunes de notre doyenné cheminent et se préparent à recevoir le sacrement de la confirmation. Des rencontres d’équipes, aux grands rassemblements, la préparation occupe une place importante dans la vie des jeunes. Dernier temps fort vécu, celui du rallye. Avec des objectifs bien précis, concernant les sacrements de l’initiation chrétienne. Ce rallye a permis aux confirmands d’aller à la rencontre des personnes de ‘Foi et Lumière’… De faire connaissance, de marcher, de discuter ensemble… De se mettre au service de l’autre… De s’identifier comme chrétien. Vaste programme où l’Esprit n’a pas manqué de souffler. La rencontre avec l’évêque Mgr CASTET, la remise des lettres de demande de confirmation, la célébration de réconciliation, sont autant d’événements marquants qui conduiront les confirmands, à recevoir ce sacrement :

Le dimanche 31 janvier 2016, en l’église de CHANTONNAY à 10 H 30.

Une rencontre des parents et des animateurs confirmation aura lieu, :

le Mardi 12 janvier 2016 – salle paroissiale de Ste Cécile à 20 H 30

Jubilé de la miséricorde, quelques repères :

• le pape François a fait l’annonce de cette Année Sainte par un texte (la bulle « Le visage de la Miséricorde ») paru le 11 avril 2015, 2ème dimanche de Pâques, dimanche de la miséricorde.

• C’est le 29ème jubilé de l’Eglise Catholique. Le premier eu lieu l’année 1300, le dernier en 2000.

• Le thème choisi est « Miséricordieux comme le Père ».

• L’Année Sainte s’est ouverte le 8 décembre 2015, solennité de l’Immaculée Conception, et cinquantième anniversaire de la conclusion du Concile Vatican II.

• Traditionnellement, dans chaque diocèse, une porte sainte est ouverte, en la cathédrale. En Vendée, à la Roche (église St Louis) et à St Laurent (basilique).

• C’est le 20 novembre 2016, fête du Christ Roi, que se termine l’Année jubilaire.

• Les œuvres de miséricorde, corporelles et spirituelles, auxquelles le pape invite : « donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts. Et : conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts. »

• Avec l’Année Sainte, les chrétiens peuvent bénéficier d’une grâce (l’Eglise parle aussi « d’indulgence »). Pour cela, il faut prier à l’intention du pape, vivre le sacrement de réconciliation et l’eucharistie, et vivre de manière miséricordieuse. La grâce est ainsi de « vivre une communion avec ceux qui nous ont précédés », ce qu’on appelle la communion des saints.

[vert]Informations diocésaines[/vert]

Jeudi 7 janvier 2016 : CONFERENCE : « Evangéliser auprès-au loin »
La parole d’un missionnaire ; le Père Georges Colomb (supérieur des
Missions Etrangères de Paris), à l’ICES à 20h30.

mardi 12 janvier : LES MARDIS DE CHAILLE. « L’écologie, un défi de tous les temps » : de 9h30 à 16h30 -
animation l’abbé Jean-Marie Bounolleau - centre spirituel l’Immaculée, Chaillé-les-Marais.

mardi 12 janvier : Equipes du Rosaire : rencontre de secteur sur le thème de l’année, "demeurez dans mon Amour", à 14h30, à Mouchamps, salle rue de l’église

samedi 16 janvier, journée Réflexion Partage du CMR, sur le thème "L’Evangile, un possible ... impossible ?", intervenant l’abbé Gérard Baty, de 9h30 à 16h30, centre spirituel de Mormaison

jeudi 21 janvier, célébration pour la semaine pour l’unité des chrétiens, à 20 heures au Temple de Mouchamps

samedi 30 janvier : journée diocésaine du CCFD, aux Sables d’Olonne, au lycée ND du Port

samedi 30 janvier : journée formation "dialogue musulmans-chrétiens : l’hospitalité", à La Roche sur Yon, lycée ND du Roc (rue Charlemagne), de 9h à 17h30 - inscriptions 02 51 44 15 73

dimanche 31 janvier : journée de la vie consacrée, à st Laurent sur Sèvre. Renseignements : https://vieconsacree85.wordpress.com/
voir précisions dans les informations du Doyenné, ci-dessous

du 4 au 8 avril : pèlerinage diocésain de l’hospitalité diocésaine à Lourdes, avec Mgr Castet et le Père Vincent Lautram prédicateur, sur le thème d’année "miséricordieux comme le Père"
voir précisions dans les informations du Doyenné, ci-dessous

du 17 au 23 avril : pèlerinage montfortain à Lourdes, sous la présidence de Mgr d’Ornellas, archevêque de Rennes. Renseignements : mme PETE, tph 02 51 40 75 75

Informations du Doyenné

- Vendredi 1er janvier : messe à Chantonnay à 11 h

- Du 4 au 8 avril, pélerinage à Lourdes avec Monseigneur Alain CASTET et le prédicateur le Père Vincent LAUTRAM sur le thème d’année : « Miséricordieux comme le Père »
Vivre ensemble le pèlerinage : Animation commune ou spécifique pour les personnes malades, handicapées et âgées, les groupes « Joie de Vivre », des adultes, des aînés et des jeunes, ainsi que pour les personnes seules ou en couple.
Clôture des inscriptions : le 12 février 2016. Voyage en car pour tous.
Ce pèlerinage de printemps est destiné aux personnes malades, handicapées et âgées qui ont besoin de l’accompagnement des hospitaliers(ères) de l’Hospitalité Vendéenne de Notre Dame de Lourdes.

L’Hospitalité Vendéenne fait appel à de nouveaux hospitaliers(ères) pour le service de nos frères dépendants afin de leur permettre de faire pèlerinage. S’adresser directement à l’Hospitalité Vendéenne, tel : 02.51.44.15.03. ou à votre responsable de doyenné tel : 02.51.40.41.29., vous pouvez aussi vous rapprocher d’un hospitalier de votre paroisse que vous connaissez si vous souhaitez avoir des renseignements sur ce service.

31 janvier, journée de la vie consacrée - Les religieuses, Sr Nadia et Sr Anne, du « Dodoche Tour », qui ont vécu avec nous le pèlerinage à la Ricotière en septembre dernier nous invitent à la journée de la Vie Consacrée qui aura lieu le dimanche 31 janvier, à St Laurent sur Sèvre : « Venez vous réjouir avec nous de la Vie que Dieu nous donne ».A partir de 10h avec des ateliers, expositions… pique-nique, concert… et une célébration eucharistique à 15h30 présidée par Mgr Castet.

- Si vous souhaitez donner des intentions de messes pour le prochain bulletin
Veuillez le faire au plus tard le dimanche 17 janvier 2016

Informations [vert]paroissiales[/vert]

1° janvier : messe à Chantonnay, à 11 heures

Célébrations dominicales

Mouchamps Roche trejoux St Prouant St Germain St Vincent Puybelliard
3/01 11h 9h30 2/01 19h
10/01 11h 9h30 9/01 19h
17/01 11h 9h30 16/01 19h
24/01 11h Célé laïcs 10h30 23/01 19h
31/01 11h 30/01 19h

Célébrations de semaine
vendredi 1° janvier : messe à 11 heures, église de Chantonnay
Mardi 5 janvier : messe à 11h30, sacristie de St Vincent
Mercredi 6 Janvier : messe à 11 h 30 l’église de St Germain
Vendredi 8 Janvier : messe à 11h30 presbytère de Mouchamps
Vendredi 8 janvier : Réunion de prières à 17h foyer Logement de St Prouant
Mardi 12 janvier : messe à 11h30 à l’église de Rochetrejoux
Jeudi 14 Janvier : messe à 17h à la Marpa de Mouchamps
Vendredi 15 janvier : messe à 17h foyer Logement de St Prouant
Mardi 19 janvier : messe à 11h30, sacristie de St Vincent
Mercredi 20 Janvier : messe à 11 h 30 l’église de St Germain
Vendredi 22 Janvier : messe à 11h30 presbytère de Mouchamps
Vendredi 22 janvier : Réunion de prières à 17h foyer Logement de St Prouant)-
Mardi 26 janvier : messe à 11h30 à l’église de Rochetrejoux
Jeudi 28 Janvier : messe à 17h à la Marpa de Mouchamps
Vendredi 29 janvier : messe à 17h foyer Logement de St Prouant

18 au 25 janvier : semaine de prière pour l’unité entre lrs diverses confessions chrétiennes. Le thème cette année est « appelés à proclamer les hauts faits du Seigneur ». Comme chaque année, nous sommes invités pour une célébration commune entre protestants, orthodoxes et catholiques. Celle-ci aura lieu au temple de Mouchamps, le jeudi 21 janvier, à 20h.

samedi 23 janvier : Préparation au mariage : après-midi d’échanges et de réflexion aux Essarts, pour les couples qui vivront la célébration de leur mariage en 2016 aux Essarts, (autre possibilité le samedi 6 février à Chantonnay.)

Vœux 2016 : chaque Communauté Chrétienne de Proximité organisera
ses vœux localement comme ci-dessous :

- Dimanche 10 janvier à St Prouant après la messe de 9 H 30.
- Dimanche 17 janvier à St Germain de P. après la messe de 9 H 30.
- Dimanche 24 janvier à Mouchamps, après la messe de 11 H.
- Dimanche 24 janvier à St Vincent après la célébration de la Parole de 10 H 30
- Dimanche 6 février à Rochetrejoux après la célébration de la Parole de 10 H 30.
Vœux suivis de la vente à la crèche.