Bulletin de septembre 2016

popularité : 56%

Si l’espérance t’a fait marcher…

Et c’est reparti … les enfants ont repris le chemin de l’école, les jeunes au collège, au lycée ou en Fac, d’autres sont en école professionnelle ou en apprentissage ; pour beaucoup d’adultes les vacances sont vraiment derrière et le travail est recommencé, d’autres, au chômage sont dans l’espoir de retrouver le plus vite possible un emploi ; d’autres sont en retraite, ce qui ne veut pas dire être sans occupations. Les associations, après un temps de sommeil en juillet et août vont reprendre les activités, les rencontres, les réunions … De même pour ce qui est de la vie de l’Eglise au Caté, dans les Aumôneries, les Mouvements, la vie sacramentelle et liturgique. Septembre, c’est tous les ans la même chose, c’est la reprise …

Quelque chose par contre qui n’est pas nouveau, c’est la morosité… Tous les jours arrive un flot de mauvaises nouvelles ; les cortèges de migrants que bien peu veulent accueillir, les guerres officielles ou larvées, les bombardements médiatisés ou non, les faits divers : bandes de jeunes désœuvrés impliqués dans des trafics douteux, accidents de la route … Et tout cela passe en boucle sur les chaînes d’info. A vous dégoûter d’ouvrir la télé ! Et lorsqu’on regarde plus près de chez soi : la solitude des personnes âgées, le chômage qui reste très élevé, la maladie … La vie ne serait-elle que désolation à nous faire mourir de chagrin ?

Certaines chaînes savent aussi nous montrer chaque jour un évènement positif qui fait gonfler l’espérance. Un grand merci à ces chaînes !

Mais si nous regardons autour de nous ? Ne sommes-nous pas souvent aveugles, incapables de voir les choses positives, surtout si elles sont petites mais porteuses d’avenir et capables de refaire le monde ?

Même au Moyen-Orient, il existe des partenariats entre Palestiniens et Israéliens prouvant que la paix et l’entente sont possibles. Combien d’ONG pour soutenir les plus pauvres et aider au développement ? Combien autour de nous vivent humblement dans la discrétion, le service du frère simplement parce qu’il est frère dans le besoin et qu’il a droit d’être traité en être humain ? Tout cela ne fait pas de bruit.

Et surtout, aurions-nous oublié que Dieu a envoyé son Fils pour sauver le Monde ? Non pas pour détruire mais pour le sauver, c’est-à-dire l’assumer de l’intérieur et le transformer.

La morosité peut nous envahir certains jours, mais la désespérance n’est pas chrétienne. Si l’espérance t’a fait marcher plus lois que ta peur, tu auras les yeux levés, alors tu pourras tenir jusqu’au soleil de Dieu.

Abbé Jean BUTON – Chantonnay

L’Eveil à la Foi

Quand on regarde nos assemblés du dimanche, force est de constater que la moyenne d’âge est plutôt vers le haut avec des cheveux grisonnants … Où sont les enfants, où sont les jeunes ? Question qui doit nous interpeller et nous questionner sur le demain de la vie de l’Eglise. C’est une priorité, une urgence pour tous les acteurs des communautés chrétiennes et les parents.

De nombreux acteurs pastoraux se sont penchés sur cette question et viennent de créer un nouvel outil qui s’adresse à nous tous et dirigé vers les tout-petits … Cet outil s’adresse aux catéchistes, aux enseignants, aux parents sans oublier les grands parents.

L’éveil à la foi des tout-petits

« L’âge de la petite enfance – entre 3 et 6 ans – est un moment important pour le « devenir chrétien ». A cet âge de la vie, il convient de développer des propositions qui privilégient l’imprégnation. Le petit enfant se familiarise avec des manières de prier en s’imprégnant de la prière de ceux qui l’entourent ; il apprend à poser des gestes de la foi en imitant ceux qui les font avec lui ; il aime écouter des histoires en osmose avec la personne qui les lui lit. A cet âge, toute proposition s’appuie donc nécessairement sur la présence des parents et de la communauté humaine proche des parents.

Dans le cadre de cet éveil à la foi des tout-petits, il importe de proposer des célébrations spécialement ajustées à la petite enfance. Elles sont un lieu irremplaçable de familiarisation avec la liturgie et la prière chrétienne. En accordant une place importante aux récits bibliques, elles contribuent à forger une mémoire de la foi. Il convient seulement de considérer le petit enfant dans son environnement familial. Tout ce que vit un tout-petit a nécessairement des répercussions sur sa famille et inversement. » – Texte National pour l’Orientation de la Catéchèse en France.

La foi est un cadeau de Dieu. L’éveil à la foi révèle ce don aux enfants et les accompagne dans leur découverte de Dieu. Eveil à la foi et éveil à la vie sont indissociables.

Par les rencontres, les célébrations, l’écoute de la Parole de Dieu, la fraternité et la prière, les enfants font l’expérience qu’ils sont eux-mêmes cadeaux de Dieu.
Les Services de catéchèse, les Services de Pastorale familiale et les Directions diocésaines de l’Enseignement Catholique de Bretagne et des Pays-de-Loire ont voulu répondre à l’attente exprimée par les familles, les écoles et les paroisses. Ils ont travaillé ensemble pour élaborer une proposition appropriée et accessible à tous. Une équipe de terrain composée d’enseignants, de pédagogues, d’animateurs et de responsables d’éveil à la foi, de parents et de prêtres, a écrit plus de 150 activités à destination des enfants, en famille, à l’école, et en paroisse.

Les animateurs d’éveil à la foi et les enseignants, en lien avec les parents, permettront aux enfants de découvrir tous ces cadeaux de Dieu.

Un outil pour l’éveil à la foi : « Cadeaux de Dieu »

La collection « Cadeaux de Dieu » rejoint le jeune enfant grâce à une pédagogie adaptée à son développement (contes, jeux, chants, etc.) Elle cherche à créer des liens avec la famille. L’Eveil à l’intériorité, qui conduit à la prière, est au cœur des activités. On reparlera de ce nouvel outil et comment l’exploiter.

Eveil à la vie, éveil à la foi … n’est-ce pas d’abord se savoir aimé, se sentir aimé, entendre des paroles d’amour qui réchauffent le cœur ? N’est-ce pas la tâche de la famille dans la vie quotidienne de transmettre concrètement à son enfant la foi en ce Dieu Amour, ces paroles qui nous viennent de Dieu pour nous dire qu’Il nous aime, lui le premier, qu’il est là, bien vivant, au milieu de nous, en nous. Comment alors ne pas répondre à cet amour ! Un beau silence en présence de Dieu est déjà une prière. « Prier, ce peut-être s’ouvrir largement comme on ouvre une porte en grand et rester là un moment, tout ouvert, tout confiant, prêt à recevoir Dieu qui est là ».

C’est lui parler comme à un ami, lui confier ses joies, ses peines, ses désirs, ses mercis, ses pardons.

C’est faire le signe de la croix, enveloppant tout notre corps et notre vie, tout en prononçant le Nom de Dieu Notre Père … Marie pleine de grâce !

Malgré nos nombreuses occupations, comment ne pas permettre à nos enfants de nous voir prier ensemble, papa et maman, le soir, en famille, par exemple autour d’une bougie et d’une Parole d’Evangile ?

Oui, nous avons besoin d’être aidés : parfois c’est avec une grand-mère : « Mamie, on fait la prière ? ». Nous pouvons nous abonner à la revue du diocèse : « 1,2,3 Eveille toi ! » pour l’éveil à la foi des enfants et de leurs familles. Il y a aussi ce merveilleux magazine « Pomme d’Api Soleil » pour les 4-8 ans, avec des histoires, des Paroles de Dieu, des prières, des coloriages, selon de différents thèmes. N’ayons pas peur de transmettre à nos enfants la Bonne Nouvelle.

Marie-Josèphe BOUCHER

L’Ecole de prière

Connaissez-vous l’école de prière ? Pour grandir dans la foi, dans la relation personnelle avec Dieu et apprendre ensemble à prier, il est proposé chaque année aux enfants de 7 à 10 ans, baptisés ou non du CP au CM1, aussi pour les enfants et jeunes en situation de handicap, pendant les vacances de Pâques, à St Laurent sur Sèvre, une « Ecole de Prière », un temps fort de trois jours dans un lieu porteur et soutenu par une solide organisation. On y apprend à écouter la Parole de Dieu, à prier seul et avec les autres, à partager avec ses amis, à faire des activités manuelles en ateliers, à chanter, à jouer …

Les vacances de Pâques, ce n’est pour toute suite, mais justement prenez le temps d’y penser et pourquoi pas en temps voulu inscrire notre, nos enfants à l’Ecole de Prière ?

Un appel à transmettre la foi

Originaire des Herbiers, j’habite à Rochetrejoux depuis huit ans. Maman de trois enfants de 8, 5 et 2 ans, je suis actuellement en congé parental. Les trois ans du petit dernier approchant, arrive l’heure des inquiétudes, des questionnements, quant à ma reprise du travail et surtout l’organisation de notre vie familiale et professionnelle.

Et puis, le diocèse me contacte, l’évêque m’appelle pour une mission de LEME (Laïque En Mission Ecclésiale) pour la pastorale de l’enfance et notamment l’éveil à la foi.

Faisant de la catéchèse à l’école de Rochetrejoux depuis quelques années, cet appel m’interpelle et me donne aussi l’occasion de vivre ma vie de chrétienne différemment, un enrichissement personnel, professionnel et spirituel et la possibilité de faire vivre et transmettre la foi aux plus jeunes. Un appel au bon moment et que je ne peux refuser !

Marie-José LIAIGRE

Recevoir le Sacrement de la Confirmation

Tous les deux ans, un nouveau départ de la préparation à la Confirmation est proposé sur le doyenné. C’est ainsi que des jeunes de 13/14 ans, demandent à recevoir ce sacrement. Ils s’y préparent dans le cadre des paroisses, des aumôneries, des mouvements. Courant septembre, une information sera donnée aux jeunes nés en 2003 et 2004, ainsi qu’à leurs parents. Membres de la communauté chrétienne, vous êtes aussi de ceux qui peuvent proposer ce cheminement.

Catherine BOUFFANDEAU

Bénis cette année scolaire
 
Toi qui écoutes chacun de mes balbutiements,
même les plus imperceptibles.
Toi qui écoutes la requête de tous les hommes, entends ma prière,
gage de ma foi et de mon amour pour toi : bénis cette année scolaire !
Qu’elle soit riche en découvertes et en efforts.
Qu’elle soit une pierre de plus dans l’édification de notre Maison :
non pas sable qui s’effrite et disparaît, mais roc, solide et inébranlable.
Donne-nous la capacité d’y approfondir chacune de nos tâches,
d’essayer d’ouvrir les yeux et de comprendre le monde qui nous entoure.
La volonté de déchirer le voile des apparences
comme de résister à la bêtise
qui brime la liberté et tue le respect d’autrui.
Donne-nous la force d’y opposer notre réflexion
et nos décisions, assumées en responsabilité.
Aide-nous dans nos jours de peine et d’échec,
où nous serons tentés de nous livrer à la facilité.
Que cette année soit un pas de plus dans la vie,
où nous irons à la rencontre des autres, de nous-mêmes et de Toi.

informations

Loïc Prugnières (en stage à la paroisse de Chantonnay de 2012 à 2014) a été ordonné prêtre le dimanche 21 août 2016 à l’esplanade de l’église Saint-Augustin à la ravine-des-Cabris (St Denis de la Réunion)

Les paroisses Saint Pierre des 2 Lays
et Saint Etienne de Grammont en fête
 :

- Dimanche 04 septembre : pèlerinage de la Ricotière à St Vincent Puym.
- Dimanche 11 septembre : pèlerinage de la Barillère à Rochetrejoux

Rassemblement paroissial pour chacun des lieux, débutant dès 9 H 30 avec un jeu de piste pour toutes les générations. 11 H la messe, prédication par Gilles P. et Christian B. (diacres). Temps suivi par le verre de l’amitié. Possibilité de pique-niquer sur place (à emporter). Après-midi : jeux pour les enfants et prière mariale à 15 H.

RETRAITE "Prier à l’école de St Louis-Marie de Montfort" - avec le père Olivier Maire : du mercredi 21 septembre 19h au mardi 27 septembre
9h30 - centre spirituel de la Sagesse à St Laurent-sur-Sèvre.

Les catéchistes du doyenné sont invités au lancement de la catéchèse qui a pour thème « Passer par le Christ » le samedi 24 septembre de 14h30 à 17h30 à l’ICES à la Roche sur yon.

RETRAITE "Avec le pape François, entrer aujourd’hui dans l’espérance de Dieu pour le monde, l’Eglise et pour chacun de nous" - animation : Marie-Thérèse Abgrall : du mardi 27 septembre 18h40 au lundi 3 octobre 9h - Centre spirituel Pierre Monnereau à Mormaison.

REPETITION de CHORALE pour l’ordination diaconale de Luc Martin (le 1er octobre aux Essarts) : mardi 27 septembre à 20h. - église des Essarts. Répétition avec Paul Craipeau (de la commission diocésaine de musique, et diacre permanent).

ORDINATION au DIACONAT permanent de Luc Martin : samedi 1er octobre à 15h. en l’église des Essarts.

Journée de Réflexion sur : « Mon Célibat, comment le vivre ? », organisée par le CLER amour et famille
Dimanche 16 octobre 2016 de 9h à 17h à la maison du diocèse à La Roche sur Yon. Inscription et renseignements : 02.51.33.20.71 / mariepierre.boucher@wanadoo.fr

Paroisse st Pierre des deux Lays

Pèlerinage à la Ricotière, messe à 11h. Temps fort pour la paroisse, prêché cette année par les diacres Gilles PIVETEAU et Christian BAUDRY, sur le thème : « je suis au milieu de vous comme celui qui sert ».

Accueil de l’abbé Marcel BIDAUD, le dimanche 18 septembre, messe de Chantonnay, 11h

Rentrée Caté pour la paroisse : Dimanche 9 octobre, à 10h.